J’ai testé pour vous #4 Hogwarts Mystery

En tant que Potterhead, je ne pouvais pas passer à côté du jeu sur téléphone qui nous emmène dans l’univers d’Harry Potter. Maintenant que j’y joue depuis deux mois et que j’ai atteint la moitié de la troisième année, je me sens enfin légitime pour vous en parler.

Commençons par le début : Hogwarts Mystery c’est quoi ?
Un jeu sur mobile développé par Jam City et sorti fin avril sur Android et IOS.

Le pitch : 10 ans avant l’arrivée d’un certain Harry Potter c’est à vous de faire votre entrée à Poudlard après avoir (enfin) reçu votre lettre. Mais vous n’êtes pas n’importe qui et la réputation de votre frère vous précède. À cause de certains événements passés, vous allez vous lancer dans une enquête qui pourrait bien révéler des secrets bien plus dangereux qu’il n’y paraît.

J’attendais beaucoup de ce jeu et je l’ai téléchargé le jour même de sa sortie. Au début, j’ai adoré : pouvoir enfin découvrir Poudlard,  avec une histoire inédite, un perso que je pouvais personnaliser. Puis comme la plupart des joueurs j’ai déchanté et j’en ressors avec un avis assez mitigé.

Commençons par le gros point fort de ce jeu : son scénario. Personnellement, j’aime beaucoup l’histoire mise en place et comment il se déroule sur les 7 ans. Au début, je craignais que le jeu soit un peu calme (comme les Sims) sans qu’il y ait une vraie histoire, un vrai but (cela dit bien fait ça pourrait être génial aussi). Chaque année, on a une pièce du puzzle. J’en suis à la troisième année et je suis toujours autant prise dans l’histoire. Les indices s’accumulent, mais les questions aussi. Je veux savoir le fin mot de tout ça !

J’aime beaucoup le côté immersion. On est vraiment à Poudlard, tel qu’il est décrit dans les livres et dans les films et on peut découvrir des lieux emblématiques qui ont fait vibrer notre imagination de jeunes lecteurs. J’ai un coup de cœur pour la Salle commune des Serdaigles qui est magnifique. D’ailleurs, dans son ensemble, le graphisme du jeu est très agréable. J’adore découvrir de nouveaux lieux, chaque année et pouvoir les explorer. En suivant les cours, on a vraiment l’impression d’être dans la vie quotidienne de Poudlard. Personnellement, je trouve l’équilibre entre missions principales/secondaires et cours assez bien respecté. On a assez de cours à faire pour avoir le côté quotidien, mais assez d’aventure pour sortir de la routine. Bon, cela étant dit il y a quand même un petit bémol : le système d’étoiles pour débloquer les leçons. Du coup, il faut souvent faire deux fois un cours pour débloquer une nouvelle leçon, ça a tendance à rendre le jeu un peu répétitif. Mais ça permet aussi de ne pas finir le jeu en 24h et ça occupe quand il faut attendre 8h pour accéder à une mission.

Par contre, j’ai beaucoup aimé pouvoir, rencontrer des personnages emblématiques de l’univers Harry Potter, pouvoir parler avec eux, me lier d’amitié. En plus, ce ne sont pas forcément les plus principaux de l’univers (type Harry, Ron, Hermione, ni même les Maraudeurs). Personnellement, j’adore partir en mission avec Bill Weasley. Je trouve les nouveaux personnages cohérents avec l’univers. Merula l’ennemie de notre personnage, qui est bien sûr à Serpentard (désolé les Serpentards pour ce préjugé), Rowan la meilleure amie et les autres qu’on découvre au fur à mesure, ont une vraie personnalité (bon parfois un peu caricatural) mais on les découvre peu à peu au cours de missions secondaires, qui coupent un peu la monotonie des cours. Les moments où on peut améliorer nos liens avec nos amis, ont été ajoutés à la dernier mise à jour (et ne dépensent pas notre précise énergie). Ce sont un peu des bulles d’oxygène, quoique disponible qu’une fois par jour.

Le plus frustrant reste le système de barre d’énergie très limitée. On a un certain temps pour effectuer les missions et les cours (1h, 3h ou 8h) et la barre d’énergie (20 actions à peu près au début) est très limitée, il faut donc revenir plusieurs fois pour faire les actions, ce qui est très frustrant. Surtout qu’on gagne 1 énergie toute les 4 minutes, alors qu’il faut environ 10 min pour user la barre complète. Résultat, on est frustré et on joue par tranche de 10 min. Bon après, je comprends que c’est pour que les gens payent et dépensent leur véritable argent. C’est le principe du free-to-play, mais dans la plupart des jeux c’est quand même moins frustrant (genre Candy Cruch, on peut quand même jouer un moment tout en étant limité).

L’énergie est le gros problème du jeu et  gâche vraiment le plaisir, alors que sans ça, les autres défauts du jeu sont moins gênants. Il y a parfois des erreurs de traduction (où on sent le mot-à-mot de l’anglais qui n’a pas tellement de sens en français), des bugs graphiques ou des faux-raccords par rapport à l’histoire de J.K Rowling (genre Mme Bibine qui parle d’éclair de feu, qui donc sortiront que dans 14 ans pour notre personnage …) mais ce ne sont vraiment que des détails, que personnellement je peux assez facilement pardonner.

Conclusion :

C’est clairement un jeu pour les potterheads. Dans l’ensemble, il est assez intéressant. À la fois pour l’histoire, l’immersion et les personnages, mais malheureusement c’est un peu répétitif et le système d’énergie est assez frustrant. Cependant, je vais continuer de jouer pour avoir la fin de l’histoire. Et je ne perds pas espoir. Les mises à jour, ont l’air de tenir compte des remarques des joueurs. Par exemple la dernière à mis en place des missions/défis éclairs de quelques jours avec des récompenses spéciales ou les fameuses parties de Bavboulles (pour devenir plus proche de ses amis), donc il faut voir ce que va nous apporter la prochaine.

Et vous ? Avez-vous tester ce jeu ? Qu’en avez-vous pensé ?

 

Publicités

Le musée Rodin

Profitant d’un beau week-end il y a quelques semaines, je me suis lancée dans l’exploration du musée Rodin à Paris. J’en ai profité pour voir l’exposition, mais ça on en parlera une prochaine fois. Cet hôtel particulier constitue un musée à taille humaine où on peut découvrir l’œuvre de Rodin, mais aussi de ses élèves, dont une certaine Camille Claudel (la maitresse du sculpteur). C’est vraiment une belle visite à faire qui permet d’en apprendre plus sur ce sculpteur d’exception.
Toutefois : petit bémol : lors de ma visite je suis tombée sur un groupe dans la salle des antiques. Les salles étant assez petites, impossible de voir cette salle correctement. J’ai été obligée de passer assez rapidement pour pouvoir voir les autres salles dans de bonnes conditions. La taille des salles donne un côté assez intime qui est le gros avantage du musée, mais qui du coup n’est pas du tout adaptée aux groupes qui peuvent gâcher un peu le plaisir.

 

1. Jeune Femme au chapeau fleuri

Lire la suite

J’ai testé pour vous #3 – Sherlock en manga

Présentation :

Scénariste : Mark Gatiss et Steven Moffat (ceux de la série donc)

Dessinateur : Jay

Éditeur : Kurokawa

Genre : policier

Sortie : 2017

Une étude en rose est le premier tome de Sherlock la saga de manga qui reprend la série BBC du même nom. Je suis une grande grande fan de la série BBC Sherlock. Mais vraiment une grande fan. Alors, quand j’ai vu qu’ils l’ont sorti sous format manga, ça m’a intriguée, mais en même temps ça m’a inquiétée. J’étais intriguée par ce changement de format. Je me suis longtemps demandé pourquoi ils avaient fait cela. Juste pour des raisons marketing ou est-ce que ça avait un vraai intérêt ? Et puis est-ce qu’on n’allait pas perdre l’originalité de la série en essayant de la transposer ? Comment un manga peut traduire un épisode ? Bref, j’étais loin d’être convaincue avant de commencer.  Je ne l’aurais surement pas acheté moi-même, mais le hasard a fait qu’on me l’a offert. Il m’a fallu un temps pour que je me lance dans sa lecture mais c’est maintenant chose faite. Et finalement, j’ai apprécié.

Pour commencer, deux mots sur la série. Sherlock, c’est le Sherlock Holmes de Arthur Conan Doyle, mais transposé à notre époque. Le premier épisode commence avec la rencontre de John Watson et un certain détective consultant. C’est le début de leurs folles aventures. Mark Gatiss et Steven Moffat nous concoctent un univers unique, riche en émotions, drôle et surtout prenant. Cette réactualisation du canon de Doyle est fait avec beaucoup de talent, à la fois extrêmement fidèle et avec ce qui faut de nouveauté. Bref, j’adore et je pourrais vous en parler pendant des heures. J’aime tellement cette série que j’avais peur d’être déçue par ma lecture.

Le premier épisode donne ça :

Le tome que j’ai lu (le 1er) reprend exactement le premier épisode de la série : Une étude en rose. Il n’y a aucun ajout ni oubli. On suit très fidèlement l’épisode. Cet aspect m’a plu, car personnellement je déteste quand on ne respecte pas l’œuvre d’origine. Ici pas de problème, on retrouve l’intrigue et les dialogues au mot près. Ou presque. Certaines répliques sont légèrement modifiées (c’est peut-être dû à la traduction, vu que j’ai lu le manga en français). Ça casse un peu la lecture quand, comme moi, on connaît la série par cœur. Mais ça n’a dû arriver qu’une ou deux fois dans tout le tome.

S’il reprend exactement la série TV, quel est l’intérêt de ce manga, me direz-vous ? Le plaisir de redécouvrir l’épisode ! Si vous connaissez par cœur les premiers épisodes, vous savez que les revoir encore et encore ne diminue pas le plaisir. Alors, même dans un autre format ça me fait le même effet. Personnellement, j’ai adoré pouvoir prendre le temps de me délecter des mille et un détails cachés dans les pages. Par exemple, la page montrant la découverte de l’appartement au 221B Baker Street par Watson, m’a retenue de longues minutes, tellement je voulais voir les moindres détails. L’intérêt de ce manga, c’est qu’on peut se faire l’épisode à son propre rythme, en prenant le temps de saisir tous les détails. Ce qui est difficile à faire avec la série à moins de la mettre en pause toutes les 3 secondes.Résultat de recherche d'images pour "sherlock a study in pink moffat"

J’ai été séduite par les dessins du mangaka, qui réussit à rendre à la perfection l’univers et l’ambiance de la série. On se retrouve dès le premier coup d’œil dans un univers qu’on connaît. Par contre, j’ai du mal avec le visage de certains personnages à certains moments. Autant Sherlock et Watson, ça va plutôt bien. Le dessinateur a réussi à reproduire les mimiques de Benedict Cumberbatch et c’est très agréable. Par contre, Mycroft a pris assez cher et c’est assez gênant.

Conclusion :

C’est clairement un manga qui s’adresse aux fans de la série. C’est une très bonne adaptation (à quelques répliques près). C’est agréable de redécouvrir l’épisode dans un autre format et de pouvoir prendre le temps de découvrir les moindres détails. Je pense que je continuerai peut-être à acheter les autres tomes, même si ce n’est pas une priorité.

Origine de Dan Brown

Présentation :

Auteur: Dan Brown

Genre: Policier

Date: octobre 2017

Série : les aventures de Robert Langdon

Édition: JC Lattès

Résumé (modifié) de l’éditeur: 100% spoilers free même si je conseille quand même de ne pas le lire.

Robert Langdon, le célèbre professeur en symbologie, arrive au musée Guggenheim de Bilbao pour assister à la conférence d’un de ses anciens élèves, Edmond Kirsch, un éminent futurologue spécialiste des nouvelles technologies.

La cérémonie s’annonce historique, car Kirsch s’apprête à livrer les résultats de ses recherches qui apportent une réponse stupéfiante aux questions fondamentales sur l’origine et le futur de l’humanité.

Mais la soirée va brusquement virer au cauchemar. Les révélations de Kirsch risquent d’être perdues à jamais. Avec l’aide d’Ambra Vidal, la directrice du musée, Langdon va se lancer en quête du mot de passe qui permettra de dévoiler la découverte de Kirsch. Même si visiblement certaines personnes sont prêtes à tout pour enterrer cette révélation.

Avis :

On se retrouve aujourd’hui pour parler du dernier roman de Dan Brown : Origine. Ça me fait un peu bizarre d’écrire finalement cette chronique. Le tout premier article que j’ai écrit sur le blog c’était un avis sur les autres aventures de Robert Langdon. On dirait un peu un retour aux sources ^^ Si vous avez lu cet article, vous savez que je suis une grande fan de Langdon (je dirais bien de Dan Brown, mais je n’ai pas lu les autres livres qu’il a écrits). Alors, quand en octobre Origine est sorti, j’étais comme une pile électrique. J’ai malgré tout attendu sagement que le père Noël me l’apporte, puis la fin du Cold Winter Chalenge pour pouvoir le lire tranquillement … sauf que je n’ai pas eu une minute depuis. Déterminée, je le lisais dès que j’avais 5 min, mais ça m’a gâché ma lecture. C’était trop hachuré. J’avais l’impression de pas avancer dans l’histoire, donc j’ai abandonné ma lecture (ce que je ne fais jamais) pour la reprendre dans de meilleures conditions. Et c’est enfin fait ! Dévorée en 24h, la seconde lecture a été beaucoup plus concluante. Bon ce n’est pas au niveau de la révélation qu’a été pour moi le Da Vinci Code et Anges et Démons, mais j’ai adoré quand même ! Lire la suite

Des nouvelles du blog

Bonjour tout le monde !

Aujourd’hui on se retrouve pour un article un peu particulier ; pas d’avis, ni de tag ni même de bilan, mais plus une discussion. Ça fait un moment que cet article trotte dans un coin de ma tête et aujourd’hui il est enfin temps de le sortir.

Le temps ! C’est justement de ça dont il va être question aujourd’hui. Vous l’avez très certainement remarqué, ces derniers mois les publications sur le blog sont beaucoup moins régulières qu’avant (et c’est un euphémisme !). Le souci : le manque de temps ! Fanny et moi somme toutes deux prises dans des études qui prennent beaucoup de temps et du coup le blog en pâtit. Pourtant, ce n’est pas l’envie qui manque ! Mais voilà, tenir le blog ça prend du temps et on en a plus tellement. Je ne dis pas que le blog va s’arrêter !!! Non ! Juste qu’il faudra être parfois patient entre deux articles, mais il y en aura. Personnellement, j’en ai une dizaine qui attende d’être écrit ! Il faut juste que je trouve le temps de le faire !

Mais le souci, pour le blog, c’est aussi de trouver du temps pour lire !! Parce que le blog est surtout composé d’avis de lecture. La lecture est une passion, un moment de détente, mais lire mes livres par tranche de 10 pages m’a énervé. Je m’en suis rendu compte en lisant Origine de Dan Brown que j’attendais depuis des mois, sauf que lors de ma première tentative de lecture, je n’y ai pas pris de plaisir parce qu’elle était trop hachurée. Plutôt que de me gâcher ma lecture, j’ai préféré m’arrêter en me disant que je la recommencerai quand j’aurais 24h de libre. C’est ce que j’ai fait et ça m’a permis de vraiment profiter (on en reparlera quand j’aurais écrit mon article). Ça a été une révélation ! Moi qui ne peux pas abandonner un livre, même quand il m’ennuie, je me suis forcée à stopper ma lecture pour ne pas la gâcher. Mais la lecture m’a manqué et donc pour ne pas totalement perdre cette détente, je me suis lancée dans les mangas et les comics, que je peux lire en une heure. Ce n’est pas totalement satisfaisant, mais en alternant petites lectures et grosse journée de lecture quand j’arrive à les dégager, j’espère pourvoir continuer à lire au moins jusqu’à mon concours. J’ai aussi tenté les livres audio, mais ne pouvant pas faire une seule chose à la fois (sauf quand je lis sur papier), je n’arrive pas à me concentrer sur ce que j’entends.

Mais cette façon de lire a des conséquences sur le blog. Je n’ai pas tellement de temps pour chroniquer (mais je vais tenter d’arranger ça pendant les ponts à venir et écrire un maximum pour avoir des articles d’avance), mais j’ai aussi moins de temps pour aller lire les blogs que je suis et ça me manque. C’est depuis que je ne peux plus le faire que je me prends pleinement compte de la place qu’a pris le blog dans ma vie. Je me rends compte que j’adore ça, j’adore partager mes avis avec vous, discuter, découvrir des livres sur les blogs des autres et ne plus pouvoir le faire comme je le veux ça me manque. Du coup, je vais essayer de remédier à ça. Je vous demande un peu de patience et je vous remercie d’être toujours là, malgré les publications aléatoires. Je vais essayer au maximum de reprendre le rythme d’un article par semaine le vendredi ou le samedi.

Alors, merci à vous !

Et à bientôt !!

Et vous ? Vous faites comment quand vous n’avez pas le temps de lire ?

Salon du Livre de Paris 2018

Le week-end du 16 – 19 mars se tenait à la Porte de Versailles, le fameux salon du Livre : Livre Paris. En accros totales de la lecture, Fanny et moi ne pouvions pas laisser passer une si belle occasion de rencontrer nos auteurs (auteures en l’occurrence) préféré(e)s, flâner dans les allées et rencontrer d’autres lecteurs. Un sacré programme ! Donc on a décidé de nous y rendre dimanche (jour de présence des auteures que l’on voulait vraiment voir). C’était notre premier salon littéraire et c’était plutôt pas mal. Lire la suite

L’art du pastel de Degas à Redon au Petit Palais

Eh oui, me revoilà ! Suite à un emploi du temps surchargé, je n’ai tout simplement pas eu le temps de venir faire un tour par ici (pour mon plus grand désespoir). Mais je suis de retour et il est temps de vous parler d’une expo que j’ai vue il y a quelques semaines. De par mes études, je vais voir pas mal des expos, mais la plupart ne se retrouvent pas sur le blog., soit parce qu’elles ne m’ont pas assez marqué pour que je trouve quoi vous raconter soit parce que j’ai la mauvaise habitude d’aller les voir le dernier week-end avant la fermeture de l’expo et à ce moment-là ça ne sert plus à grand-chose de vous en parler. Cette fois par contre, il vous reste un mois pour découvrir cette petite expo très bien faite. (Je vous préviens la sélection des œuvres reflète mes coups de cœur)

  1. Eliabeth Vigée Le Brun, Portrait de la Princesse Radziwill
  2. Léon Riesener, Petite fille au cerceau

Le pitch de l’expo est assez simple : le Petit Palais met à l’honneur ses collections de pastels en nous faisant découvrir comment cette technique assez particulière a été utilisée par les artistes de la seconde moitié du XIXème siècle (grosso modo de l’impressionnisme jusqu’au symbolisme) et comment les différents mouvements ont travaillé ce médium. L’exposition est constituée d’une suite de petites salles chacune sur un mouvement ou un thème. En tout, il y 150 pastels à admirer. Lire la suite

Black Panther, de Ryan Coogler

Présentation : 

Réalisateur : Ryan Coogler

Acteurs : Chadwick Boseman, Michael B. Jordan, Lupita Nyong’o, Danai Gurira, Martin Freeman, etc.

Genres : Action, Science-fiction, Super-héros

Date de sortie : 14 février 2018

Synopsis (allociné) : 

Après les événements qui se sont déroulés dans Captain America : Civil War, T’Challa revient chez lui prendre sa place sur le trône du Wakanda, une nation africaine technologiquement très avancée. Mais lorsqu’un vieil ennemi resurgit, le courage de T’Challa est mis à rude épreuve, aussi bien en tant que souverain qu’en tant que Black Panther. Il se retrouve entraîné dans un conflit qui menace non seulement le destin du Wakanda, mais celui du monde entier… Lire la suite

Vicious de V.E. Schwab

Présentation :

Auteur : V.E. (Victoria) Schwab

Genre : Fantastique

Edition : Tor

Date : septembre 2013

Synopsis : 

Victor et Eli étaient  colocataires et meilleurs amis à la fac. Des recherches pour un devoir va les mener à en découvrir de plus en plus sur les personnes aux habilités extraordinaires. Et lorsque les deux amis passent des recherches aux expériences, les choses dérapent vite. Les deux amis deviennent ennemis et Victor finit en prison. A sa sortie, il ne pense qu’à une chose : arrêter pour de bon Eli qui s’est donné pour mission d’exterminer toutes les personnes aux habilités extraordinaires. Lire la suite

Tag des méchants

Kara et Kin des Plumes de Lunes ont eu la gentillesse de nous nominer pour ce tag (qui vient à la base de PKJ) en … juillet. Oui, j’ai légèrement oublié cet article dans mes brouillons pendant un certain temps … Mais mieux vaut tard que jamais. Alors, on se retrouve aujourd’hui pour parler des méchants ! Parce que sans bons méchants souvent il n’y a pas de bonnes histoires. Entre ceux qu’on adore détester et ceux qu’on déteste vraiment, il y a toute une palette de ces figures essentielles. Souvent oubliés au profit des héros, il est temps aujourd’hui de rattraper cette injustice. Lire la suite