J’ai testé pour vous #2 – L’Exposition DC Comics

Le 20 juillet dernier Maïssa et moi avons décidé de nous rendre au Musée Art Ludique de Paris pour voir l’Exposition DC Comics. Je devrais donc surement renommer l’article « On a testé pour vous » mais bon, vous me pardonnerez ^^. En tant que fans de l’univers de DC Comics, cela faisait plusieurs semaines qu’on voulait aller voir l’exposition. Heureusement, les vacances sont enfin arrivées alors nous n’avons pas hésité une seconde. Evidemment, on sait dit que se serait sympa de vous en parler aussi au cas où vous seriez intéressés. J’ai donc pris plus de 300 photos… Je ne vous parle même pas du tri qui m’a pris des heures !

L’exposition n’est pas très grande mais reste assez complète et nous avons quand même mis deux heures à faire le tour. Elle mélange textes explicatifs, couvertures de comics, costumes portés par les différents acteurs des films ou encore des interviews vidéos des réalisateurs ou costumiers.

Alors sans plus tarder, on se lance ! Je vais faire l’article par salle pour que vous puissiez passer un personnage s’il ne vous intéresse pas. Personnellement, je vous conseille de tout lire, bien sûr ^^.

Avant d’entrer dans le centre d’exposition, on nous propose de prendre un petit appareil (oui, j’ai oublié le nom) qui nous permettra d’avoir des explications audio tout à long de la visite. Cette dernière commence avec une petite galerie de couvertures et planches de certains des premiers comics créés. Cela nous ramène à une époque où les comics avaient encore des petits textes sur la couverture et que les personnages étaient souvent montrés en action et accompagnés de bulles de dialogues. Je vous mets l’exemple ci-dessous de la toute première apparition de Wonder Woman dans All Star Comics en 1942

De l’autre côté de ce premier mur on peut observer deux maquettes de couvertures qui étaient un ajout de taille à l’exposition. D’abord, nos yeux se tournent vers la couverture du neuvième numéro d’Action Comics de février 1939, créé par Fred Guardineer au crayon et à l’encre de Chine. A sa droite, on retrouve une couverture du même artiste mais cette fois-ci pour l’épisode 23 de Détective Comics en janvier 1939. En tant que fan de DC Comics, voir les toutes premières versions des couvertures était vraiment une bonne surprise !

La salle Superman.

La première chose qui nous saute aux yeux est le travail fait pour habiller les murs. Ils ont été entièrement peint en bleu pour coller au personnage et sont complètement recouverts de contenu. Là où il n’y a pas de tableaux ou de planches de comics, on peut voir par exemple une reproduction d’un dessin sur le mur avec l’original à côté. Ainsi, pas un pan de mur n’est délaissé sans qu’on ait pour autant l’impression que l’espace soit rempli juste pour ne pas laisser de vide.

En entrant dans la pièce, on tombe nez à nez avec les costumes de Clark Kent et de Superman que portait à l’époque Christopher Reeve dans le film Superman de 1978. On prend alors un peu plus la mesure de la taille de la collection que nous propose l’exposition. Non seulement on est impressionné de voir de telles pièces de collection ici (on s’attendait à vois les nouveaux costumes mais pas les anciens) mais des tonnes d’images des films nous reviennent également en tête. L’immersion est donc complète. Un peu plus sur la gauche, on découvre un troisième costume, celui que portait Brandon Routh dans Superman Returns en 2006. Ce film n’est pas le préféré des fans mais cela reste très sympa de retrouver une autre pièce de collection ici.

Ensuite, on s’arrête pour regarder une petite vidéo sur les différentes séries animées. Ce n’apporte pas grand chose à l’exposition mais ça fait une petit pause agréable. Ensuite, la visite reprend et on scrute les murs pour ne rien rater. La pièce est pleine de couvertures originales, de concept art pour Man of Steel et d’autres dessins reproduits. Le tout est en plus accompagné d’une interview vidéo de Geoff Johns, scénariste, président et CCO de DC Comics. Autant vous dire que Maïssa et moi avons pris le temps de regarder la vidéo dans son intégralité, Geoff Johns étant pour moi un géant des comics.

L’autre côté de la pièce est dans la continuité du premier et nous offre le même type de contenu. On finit notre visite de la première pièce par une vidéo de Zack Snyder, réalisateur de Man of Steel, ce qui fait toujours plaisir.

On entre ensuite dans la seconde pièce et on tombe encore une fois nez à nez avec un costume. Cette fois-ci, il s’agit de celui qu’a porté Henry Cavill dans Man of Steel et je dois admettre qu’il est très impressionnant. Et lorsque l’on voit les concept art fait pour le film, on se rend bien compte que l’acteur est le parfait choix pour le personnage. Un peu comme on dit souvent que sur le plan physique, Chris Hemsworth EST Thor, Henry Cavill EST Superman. Ajouté à cela un magnifique costume (et un peu de talent d’acteur quand même hein ^^) et vous obtenez une parfaite incarnation du personnage.

Mais revenons en à ce qui nous intéresse : l’exposition ! La photo ci-dessus (droite) est une peinture numérique de Warren Manser basés sur les designs des chefs costumiers Michael Wilkinson et Jim Acheson. Et c’est bien ce que j’ai adoré dans cette pièce, ces concept art et les peintures numériques qui montrent le travail qui a été fourni pour trouver les costumes parfaits pour chaque acteur/personnage. Les peintures numériques du reste des personnages ont été faite par l’artiste Keith Christensen. On y découvre alors les costumes designs pour Zod, Jor-El ou encore Lara Lor-Van.

Pour compléter les nombreux peintures numériques et concepts design, l’exposition nous propose également des versions miniatures de la grange des parents de Clark Kent et du Daily Planet.

On  tourne ensuite un peu sur la droite pour tomber sur le dernier costume de Superman en date, celui qu’Henry Cavill a porté pour Batman VS Superman. Encore une fois, on ne peut qu’être impressionné par un tel costume. On a vraiment l’impression d’avoir un petit bout de la grande histoire des films de superman devant nous (et c’est bel et bien le cas vous allez me dire). Je vous mets à côté les études de costume, toujours réalisé par l’artiste Warren Manser. Non loin de là, une autre vidéo est disponible. Il s’agit d’une interview de Michael Wilkinson, le chef costumier de Man of Steel et Batman VS Superman, qui nous en apprend plus sur le processus de création.

Ainsi se finit la partie de l’exposition basée sur Superman.

La salle réservée à l’univers de Batman ! 

Sans qu’on s’y attende vraiment, on se retrouve face à une statue de plus de deux mètres de haut du chevalier noir. Le changement de ton est donné. Malheureusement, la statue est tellement grande que la photo ne rend pas très bien, surtout avec ce plafond nu. 

Autant le dire tout de suite, la partie de l’exposition sur le Batmanverse a été ma préférée… bizarrement. ^^ Les costumes étaient plus diversifiés et plus nombreux, ainsi que les vidéos des chefs costumiers les accompagnant. Je vous mets ci-dessous les costumes du Joker joué par Jack Nicholson, du Pingouin joué par Danny DeVito et …  d’un des pingouins qui étaient dans les films de Tim Burton.

On est donc plongées dès l’entrée dans l’univers des nombreux films sur Batman et c’est un vrai plaisir. Bien entendu, l’exposition nous propose aussi le costume de Batman de Michael Keaton et celui de Catwoman de Michelle Pfeiffer.

Les murs sont tout aussi détaillés que dans la pièce de Superman, si ce n’est plus. Je ne vais pas tout mettre en détails car l’article est déjà très long mais sachez qu’il y avait encore des planches de dessins, couvertures et autres magnifiques dessins crayonnés d’Anton Furst fait en 1989 représentant la ville de Gotham. Cette partie de la collection est complétée par une interview de Neal Adams, un très grand dessinateur de comics.

On enchaîne avec le reste de la visite qui avance encore un peu chronologiquement. On passe alors devant le costume de Batman que Val Kilmer portait dans Batman Forever en 1995. De l’autre côté de la pièce se trouvent les deux vilains du film : L’Homme Mystère joué par Jim Carrey et  Double-Face incarnée par Tommy Lee Jones, ainsi que Mr.Freeze interprété par Arnold Schwarzenegger, le vilain de Batman and Robin. Alors, oui, ce film est LOIN d’être le meilleur Batman mais il fait partie de son histoire cinématographique et mérite donc sa place dans l’exposition. Mais la partie la plus importante de cette pièce est l’interview de Jim Lee, l’un des meilleurs dessinateur de comics et Co-Directeur de la publication de DC Entertainment, ainsi que de son collègue, Dan Didio, également scénariste.

On passe dans une seconde petite salle qui cette fois-ci est dédiée au film Batman and Robin de 1995, réalisé par Joel Schumacher. Le premier mur est rempli de couvertures originales qui font toujours leur effet, surtout lorsqu’il s’agit de Batman et Detective Comics. Ensuite, on se retourne sur les costumes des trois personnages principaux du film : Batman interprété par George Clooney, Robin joué par Chris O’Donnell et Batgirl incarnée par Alicia Silverstone.

On ne va pas se mentir, Maïssa et moi sommes vite passé à la suite. Vous savez pourquoi ???

Pour ça !

Et qui dit cette Batmobile et Christopher Nolan sur l’écran derrière dit ?

Heath Ledger en Joker !

Clairement, j’ai dévoré tout ce qu’il y avait dans cette pièce. Il faut dire qu’entre le magnifique costume d’Heath Ledger (que j’adore au cas où vous n’auriez pas remarqué), la vidéo de Lindy Hemming, chef costumière du film The Dark Knight qui nous raconte avec passion la création et les origines du costume du Joker, et les masques qui nous remettent en mémoire l’une des meilleures scènes du film, il y avait de quoi être comblées. On finit cette pièce par le visionnage de l’interview du réalisateur Christopher Nolan (que j’adore également comme je le dis dans mon article dur Dunkerque) et je dois avouer que je n’avais pas très envie de continuer la visite. Qui voudrait quitter l’univers de The Dark Knight pour celui de The Dark Knight Rises ? Pas moi.

Avant de quitter la pièce, je prends bien sûr une photo du costume que Christian Bale portait dans Batman Begins. Je vous mets à côté celui que l’acteur a porté dans The Dark Night Rises pour que vous puissiez mieux comparer. Encore une fois, Lindy Hemming (dont nous avons adoré les interviews) nous raconte comment elle a essayé de créer le meilleur costume possible pour faciliter le travail de l’acteur et qu’il puisse donner vie au personnage plus facilement. Il faut se rappeler qu’il n’y a pas si longtemps, l’acteur ne pouvait pas tourner la tête à cause du costume. Pas très pratique me dites-vous ?

La seconde plus grosse pièce de la collection, après la batmobile bien sûr, est la Batpod que je trouve magnifique, impressionnante et imposante dans le meilleure sens du terme possible. Cette pièce centrale est entourée de vidéos de Lindy Hemming, de dessins et du costume de Bane joué par Tom Hardy. Je vous mets également un dessin de Jim Lee tiré de la mini série Hush (Silence publié chez Urban Comics) dont Christopher Nolan a sans doute dû s’inspirer pour créer la relation entre Batman et Catwoman dans The Dark Knights Rises, ainsi que des peintures numériques du costume de Batman inspiré des idées du Chef Costumier Michael Wilkinson.

Nous avançons encore un peu pour tomber sur les deux costumes de Batman joué par Ben Affleck dans Batman VS Superman. Autant dire que j’étais comme une petite fille le soir de Noël ! Les costumes sont impressionnants et je n’imagine même pas comment les gens peuvent travailler correctement avec des gens habillés dans de tels costumes. Je ne ferais que de les admirer à longueur de journée.

La salle se finit sur une peinture numérique de Jaime Jones qui représente Batman joué par Ben Affleck, Superman interprété par Henry Cavill et Wonder Woman incarné pour la première fois par Gal Gadot. Autant vous dire que ce tableau m’a donné envie de voir le prochain film sur la Justice League (même si le tableau est basé sur Batman VS Superman).

La salle Harley Quinn et Suicide Squad

On quitte l’univers sombre de Batman pour arriver dans le monde fou et décalé d’Harley Quinn. Ici, les murs sont vert et rose et les planches de dessins beaucoup plus récents puisqu’elles correspondent à des histoires sorties pendant les new 52 (Renaissance chez Urban Comics). Je vous mets ci-dessous la couverture du numéro 13 dessiné et encré à l’encre de Chine par Amanda Conner (dont nous avons pu voir une interview sympathique) ainsi qu’un autre dessin.

L’exposition contient quand même quelques planches plus anciennes, telle que la page 15 du 17ème numéro d’Harley Quinn (2001) par Terry Dodson et Rachel Dodson. Ensuite, on découvre des peintures numériques de Oksana Nedavniaya des costumes de la Suicide Squad créées avec les designs de la Chef Costumière Kate Hawley.

La pièce centrale de la salle est le costume porté par Margot Robbie dans Suicide Squad. Par contre, j’ai trouvé ça dommage qu’on nous propose que son costume et pas celui des autres membres, même si je me doute que ce n’est pas facile de se faire prêter des costumes. Heureusement, on nous propose également les revolvers du Joker et de Harley et ça, c’était plutôt cool.

Wonder Woman

La salle sur Wonder Woman n’était peut-être pas la plus grande (logique me direz-vous) mais c’était néanmoins une salle très riche. D’abord, nos yeux sont immédiatement attirés par les deux pièces centrales : deux costumes de Wonder Woman qui vous replongeront dans vos souvenirs. Je vous mets à côté le costume que Gal Gadot portait dans Batman VS Superman pour souligner l’importante évolution.

J’ai eu un grand coup de cœur pour les dessins que Michael Wilkinson avaient fait pour le personnage de Diana Prince. Si il a des robes en trop, je suis disposée à les récupérer sans problème ! Je vous mets à côté la couverture de Sensation Comics numéro 96 par Arthur Peddy et Bernard Sachs pour rester dans l’évolution esthétique du personnage.

Ensuite, j’ai encore une fois adoré voir les peintures numériques de Geo Pavlov qui montrent le long travail sur les costumes de Lindy Hemming et les décors d’Alice Bonetto. Cela est complété de deux interviews, l’une de la réalisatrice de Wonder Woman, Patty Jenkins, et la Chef Décoratrice, Aline Bonetto.

La Justice League

On arrive à la fin de l’exposition, dans la salle consacrée à la Justice League. Cette salle était de loin la moins intéressante car elle manquait un peu de contenu, ce qui est bien normal. Je vous mets donc simplement des photos globales pour vous donner une idée de la salle. 

L’exposition se finit sur un petit couloir dans lequel on peut voir plusieurs dessins d’Alex Ross, dont celui très connu de la JLA (Justice League of America). Je vous mets également pour finir un dessin de la Justice League signé Graig Mullins.

On finit la visite par le visionnage d’une petite vidéo montage sympathique qui regroupe des scènes de touts les films de l’univers DC Comics.

Pour conclure rapidement, je vous dirais simplement que l’exposition est complète et très agréable. On était plongées dans le monde des super-héros du début à la fin et le retour à la réalité a été dur.

Si vous avez tenu jusqu’à la fin de l’article, je vous dis bravo ! Je n’ai jamais écrit un article aussi long ! ^^

Si l’exposition vous tente, sachez qu’elle est ouverte jusqu’au 10 septembre. Elle est payante : 11 euros pour les enfants (4-12 ans), 13.50 pour les étudiants, chômeurs et handicapés, et 16.50 euros pour les adultes. Ça fait un budget mais cela vaut le coup si vous êtes fans. Sinon, j’espère que l’article vous suffira. 🙂

A la semaine prochaine !

Publicités

2 réflexions sur “J’ai testé pour vous #2 – L’Exposition DC Comics

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s