J’ai testé pour vous … #1

Pour continuer à toujours renouveler le blog, même après bientôt deux ans, je vous propose une nouvelle rubrique : J’ai testé pour vous ….

Cette rubrique sera le plus souvent littéraire mais les articles pourront aussi portés sur des albums de musique, des films, ou même des musées ou expositions. L’idée est d’essayer d’élargir mon horizon culturel tout en vous conseillant (ou non) un nouvel objet ou sujet culturel.

On commence donc cette nouvelle rubrique avec la lecture d’un comics : Doctor Who, Les Révolutions de la Terreur. 

Présentation : 

Scénariste : Nick Abadzis

Dessinateur : Elena Casagrande

Éditeur : Akileos

Genre : Fantastique

Sortie : Juin 2016

Doctor Who, Les Révolutions de la Terreur est le premier tome des nouvelles aventures du dixième docteur interprété à la télévision par l’excellent David Tennant (Harry Potter, Broadchurch). Etant fan de comics et de Doctor Who, lire ce comic aurait dû être pour  moi un peu comme une évidence. Et bien, pas du tout. Cela fait plus d’un an que je vois ce comic et le reste de la série en magasin et j’avais toujours gardé mes distances par peur d’être déçue. Doctor Who est l’une de mes deux séries préférées et je tiens énormément aux personnages et à ce que la continuité soit respectée. Or, ici, puisque les aventures se passent entre deux saisons, j’avais peur que le scénariste prenne trop de liberté et que ses nouvelles histoires diminuent l’importance de celles que l’on peut voir à la télé. Néanmoins, lors de mon dernier séjour à Gibert Joseph, j’ai craqué et décidé d’enfin donner une chance à ce comic.

Pour ceux qui ne la connaissent pas, Doctor Who est l’une des plus anciennes de la BBC. Elle a d’abord été diffusée de 1963 à 1989, puis a reprit en 2005 pour notre plus grand plaisir. On y suit le docteur, un Seigneur de Temps, qui voyage où il veut et quand il veut grâce à son Tardis, le vaisseau spatial qu’il a « emprunté » avant de fuir sa planète lorsqu’il était encore « jeune ». Depuis, il voyage l’univers avec ses compagnons, c’est-à-dire ses amis, le plus souvent humains, qu’il emmène dans ses folles aventures. Ensemble, ils sauvent l’univers des Daleks, Cybermen et autres Sontariens. Si le docteur est mortellement blessé pendant ces aventures, il se régénère. Cela permet à la série de se renouveler tous les trois ans environ en changeant les acteurs principaux.

Les Révolutions de la Terreur s’inscrit dans la continuité de la série télévisée. On retrouve donc le docteur après sa triste séparation avec Donna Noble, son ancienne compagne d’aventures (je n’en dirais pas plus pour ne pas vous spoiler et vous pouvez lire le comic sans avoir peur des spoilers). Vous n’avez pas besoin d’avoir vu la série pour comprendre le comic et vous pouvez très bien découvrir le monde complètement fou du docteur en même temps que Gabriella, la nouvelle rencontre du Seigneur du Temps.

Le comic est composé de deux histoires : la rencontre entre Gabriella et le docteur et leur premier voyage. Le livre commence donc par une petite introduction à Gabriella, une jeune fille d’origine Mexicaine dont le père refuse qu’elle fasse des études et préfère qu’elle aide à tenir le restaurant et le lavomatic familial. On s’attache donc très rapidement à ce nouveau personnage qu’on aimerait aider à s’émanciper.

Alors qu’elle s’occupe du lavomatic avec son amie Cindy, Gabriella est témoin d’un événement surnaturel. Une espèce extraterrestre envahie New York et terrorise la population. S’en suit alors sa rencontre avec le docteur et le début d’une aventure qui changera sa vie à tout jamais. Une fois la ville sauvée, le docteur propose à Gabriella de l’emmener pour un unique voyage pour la remercier de son aide. Ils partent alors vers le futur à la recherche d’une artiste  que le docteur a eu la chance de côtoyer dans le passé. Gabriella se retrouve alors sur la lune d’une planète étrangère à se faire poursuivre par des œuvres d’arts.

La première histoire est sympathique mais sans plus. Les fans du docteur aimeront retrouver le visage de David Tennant, ses mimiques et façons de parler. Les dessins d’Elena Casagrande n’ont rien d’extraordinaire mais restent globalement bons. Les couleurs choisies par Arianna Florean sont un peu ternes à mon goût, surtout en comparaison avec la couverture très colorée, mais je suppose que cela va plutôt bien avec le thème du comic.

Mention spéciale à Gabriella qui chante une chanson du Roi Lion pendant une bonne partie de l’histoire. Rien que pour cela, elle mérite d’être la nouvelle compagnon du docteur.

J‘ai été beaucoup plus séduite par la seconde histoire, principalement pour l’intrigue mais aussi pour la mise en page de certaines planches. Dans cette seconde partie, c’est Gabriella qui raconte l’histoire à son amie Cindy. On a donc droit à des pages comme celle-ci :

Pour conclure, ce comics a été une bonne surprise et j’espère pourvoir lire la suite ainsi que les séries sur les autres docteurs assez vite. En effet, il existe également une série sur le onzième docteur joué par Matt Smith et le douzième joué par Peter Capaldi.

Je recommande principalement le comics aux fans de Doctor Who car je pense qu’on l’apprécie plus si on a déjà une connaissance de la série. Mais pourquoi pas essayer ce comic comme porte d’entrée dans l’univers de la série ? Après tout, il est plus simple de lire un comic que de voir une série de 10 saisons (même si je la conseille grandement !).

Voilà, c’est tout pour ce premier numéro de J’ai testé pour vous… J’espère qu’il vous aura plu.

N’hésitez pas à me donner vos avis sur l’article et le comic en commentaires. 🙂

Bonne semaine !

Publicités

3 réflexions sur “J’ai testé pour vous … #1

  1. Pingback: Bilan de septembre – Maïssa | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s