Vengeance en Prada, Le retour du Diable de Lauren Weisberger

vengeance-en-prada---le-retour-du-diablePrésentation :

Auteur: Lauren Weisberger

Genre: Chick-Lit

Date: 2015

Série : tome 2 de la série : Le Diable s’habille en Prada

Édition: Pocket

Attention risque de spoilers pour ceux qui ont pas lu le premier tome ou vu le film

Résumé :

Andréa a quitté Runway. 10 ans après elle est toujours traumatisée par cette expérience mais elle est passée à autre chose. Elle a lancé son propre magazine sur le mariage avec Emily : the Plunge, le grand saut. D’ailleurs, Andy s’apprête à se marier avec Max, l’un des plus beau parti de New-York. Mais entre sa belle-mère qui n’est pas sa plus grande fan et Miranda qui réapparaît, tout n’est peut-être pas si facile dans la vie d’Andréa.

Avis :

L’année dernière j’ai survécu à mon mémoire grâce au Diable s’habille en Prada, alors forcément quand je me suis mise à écrire celui de cette année (le dernier de ma vie avec un peu de chance !! oui je suis au bout du rouleau) je me suis naturellement tourné vers le deuxième tome de la série. Le premier avait été un bol d’air frais entre deux séances d’écriture, et même si je n’avais pas été totalement embarqué, avec le recul je me rends compte que ça m’avait plutôt bien plus. Le deuxième par contre c’est une autre histoire.

Commençons par le positif. J’ai adoré retrouver les personnages du premier : Andy, Emily, Lily (mon coup de cœur du tome 1), Alex et Miranda. J’ai beaucoup aimé voir comment avait évolué leur vie en dix ans et ce que l’on peut dire c’est qu’il y a eu du changement. J’ai été un peu désarçonné au début, parce que l’histoire commence au moment du mariage d’Andréa et qu’elle nous présente Emily comme sa meilleure amie. J’avoue que j’ai buggé. Vu comment ça c’était fini entre elles, je ne comprenais pas le retournement de situation. Finalement, on a l’explication mais bien plus tard. Le problème c’est que c’est assez symptomatique de la façon dont est géré le bond dans le temps : on a les explications plus tard, du coup au début on est un peu perdu. Sinon, ça a été un plaisir de retrouver les personnages qu’on a appris à aimer /détester dans le tome 1. Bon après, j’ai eu un peu de mal avec Andy au début du livre car elle est butée et ne voit pas ce qui se passe juste sous son nez alors que je l’ai vu arrivé à des kilomètres. Le souci c’est qu’elle est tellement centrée sur elle qu’elle ne voit pas venir les choses. Frustrant. Et là toute fin (dernier chapitre) est tellement cliché et cousu de fils blanc ! En plus, je suis un peu frustrée de ne pas avoir vu plus Lily (que j’adore, je répète au cas où vous n’auriez pas compris mon amour pour ce personnage ^^ ), mais comme on est centré sur Andréa et sa vie, les autres ne sont là que quand ils ont un intérêt dans sa vie, ce qui fait qu’encore une fois les personnages secondaires passent un peu à la trappe.

L’histoire tourne autour de la vie d’Andréa, sa vie de couple, ses amitiés, sa société et bien sûr Miranda qui vient pointer le bout de son nez. Vu le titre du livre (qui est le même en anglais), je m’attendais à ce que Miranda soit bien plus présente. Au final, on la voit peu, elle est plus en coulisses qu’autre chose. Je suis assez déçu par cet aspect du livre. J’avais adoré détester Miranda dans le premier tome. Sa personnalité, ses demandes incroyables, tout m’avait séduite, et là ne pas la voir alors qu’elle est censée « se venger », j’ai été franchement déçue. Au final, la « vengeance » de Miranda, passe au second plan et on suit plus la vie d’Andy. Je m’attendais à un plan diabolique du Diable en personne pour faire tomber Andréa, et au final on nous promet beaucoup de choses pour pas grand-chose. Dommage. Moins machiavélique que ce qu’on essaye de nous faire croire Miranda, ne sert pas à grand-chose dans ce livre. Elle est plus un fantôme du passé, un traumatisme d’Andy qu’autre chose.

Après, le livre a rempli les exigences que j’avais pour lui : il m’a permis de me détendre. Comme le premier tome, ce livre m’a permis de me vider la tête pendant les pauses que je m’accordais. C’était léger et juste ce dont j’avais besoin. Pas d’intrigue trop complexe, de millier de détails à se souvenir, juste des personnages normaux qui vivent leur vie, et parfois ça fait du bien. Pas de prise de tête et me laisser porter par l’histoire, me vider la tête c’est tout ce que je demandais à ce livre et le contrat a été rempli à la perfection.

En conclusion :

Une bouffée d’air frais, voilà ce que représente ce livre. J’ai bien aimé me plonger dans l’histoire, retrouver les personnages du premier tome et suivre les aventures d’Andy. Alors, certes, j’aurais aimé que Miranda soit plus présente, Andy moins stupide et le saut dans le temps mieux expliqué, mais ce livre n’est pas pour autant mauvais. Il est certes en dessous du premier, mais ça reste un bon moment de détente. Si vous voulez un moment sans prise de tête, et si vous n’avez aucune attente particulière lisez-le. Mais si vous attendez avec impatience le retour de Miranda pour voir quel plan tordu elle a concocté pour se venger d’Andy, passez votre chemin.

Sur ce, bonne lecture à tous. Et n’hésitez pas à me laisser en commentaire vos avis. Qu’est-ce que vous avez pensé de ce livre ? Est-ce qu’il vous tente ?

Note: 3,25/5 : un moment agréable

  • qualité d’écriture: 3/5
  • personnages: 4/5
  • monde: 2/5
  • plaisir de lire: 4/5

Citation:

Discussion avec Max à propos de Miranda : « _ Lorsque tu la décris comme ça, on croirait que tu parles d’une sociopathe.
_ Je ne suis pas psy, répondit Andy en haussant les épaules. Mais cette femme est atroce, et je ne noircis pas le tableau. »

« Oh, s’il te plaît. J’aurais été grossier si j’avais dit à ce connard d’arrêter de draguer ma femme sous mes yeux et de dégager de ma vue. Je ne peux pas croire que tu te sois tapé ce type. » (Max après une entrevue avec Christian)

Le Ruban Moucheté : lire un livre dont le titre comporte un mot se référant à la mode.

Publicités

4 réflexions sur “Vengeance en Prada, Le retour du Diable de Lauren Weisberger

    • Perso j’ai préféré le film au livre (pour le 1er) à un moment le livre tourne un peu en rond.
      Ce n’est pas non plus mon genre de lecture habituelle mais j’avais besoin de me vider la tête. Et c’est la lecture parfaite pour ça, pas besoin de réfléchir 🙂

      Aimé par 1 personne

  1. Pingback: Bilan du mois de mai – Maïssa | Lestrange in wonderland

  2. Pingback: Challenge : Les irréguliers de Baker Street | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s