Bilan du mois de mars – Maïssa

Ça y est, depuis quelques jours c’est le printemps (et aussi au niveau du temps) ! Perso, le printemps me met de bonne humeur et il y a quelques jours j’ai redécouvert le plaisir de lire au soleil.

Bon, trêve de bavardage, il est temps de passer au bilan du mois qui se termine. Au programme : 7 livres et 3 comics. Voilà qui a fait du bien à ma PAL.

Comme je le disais dans mon dernier bilan, j’ai commencé le mois en lisant Une Place à prendre de J. K. Rowling. Suite à la mort d’un notable dans un petit village, on voit se mettre en place une lutte pour prendre sa place au conseil paroissial. Une lutte qui va dévoiler le vrai visage des habitants.
J’ai eu beaucoup de mal au début de ma lecture parce que beaucoup de personnages nous sont présentés très rapidement et j’ai été désarçonnée par le ton très sombre de l’histoire. Mais je me suis finalement pris au jeu. J’ai au final adoré voir la noirceur cachée derrière le visage soit disant parfait de ce petit village et ça a été un plaisir de retrouver l’écriture de J. K. Rowling.

Après ce gros pavé, j’ai eu besoin de quelque chose de plus petit et léger alors je me suis tournée vers : Les Désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire de Lemony Snicket, tome 1 : Tout commence mal.  C’est l’histoire de trois enfants : Violette (l’inventrice), Klaus (le rat de bibliothèque) et Prunille (mordeuse professionnelle), qui perdent leurs parents et doivent aller vivre chez le comte Olaf, un acteur répugnant et fourbe, qui est bien décidé à faire main basse sur leur fortune.
Ça y est ! Je me suis enfin lancée dans la relecture cette saga qui a marqué mon enfance. J’ai adoré me replonger dans cet univers si particulier. Ça a été un pur bonheur de retrouver les orphelins, le comte Olaf toujours aussi machiavélique, les adultes qui ne sont d’aucune aide et les remarques de l’auteur qui parsèment l’histoire. Par contre, avec le recul, je me rends compte du ton très jeunesse du livre mais ça ne gâche pas tout.

J’ai enchaîné avec Extras de Scott Westerfeld, le tome bonus de la série Uglies. Cette fois pas de résumé vu que c’est un « tome  4 », mais je vous renvoie à l’article pour plus de détail.
J’ai eu des hauts et des bas avec cette série. Cette fois, j’ai plutôt apprécié ce tome bonus avec lequel on reste dans le même univers, mais avec des personnages différents et une ville différente. Ça nous permet de découvrir les conséquences des événements du tome 3, tout en apportant pas mal de nouveautés. Cette fois, on a une réflexion sur la célébrité assez bien menée. L’histoire est bien menée, l’intrigue tient la route. Bref, un bon dernier tome.

Ensuite j’ai lu : Sally Lockhart et la malédiction du rubis de Philip Pullman. Le père de Sally est mort mystérieusement en mer de Chine et Sally est prête à tout pour faire la lumière sur les circonstances de sa disparition.
Ce livre a été une révélation. Malgré un ton assez jeunesse, il nous embarque dans une enquête bien menée et prenante, avec des personnages attachants. Ce que j’ai vraiment adoré dans ce livre c’est sa description du Londres en pleine révolution industrielle. Entre ça, la conquête des Indes, le commerce maritime, l’opium, le rubis et un passé brumeux, je suis entrée dans une aventure géniale dont j’ai adoré chaque étape.

Suite à ça, je me suis dit que j’allais rester dans le même genre de livre (policier jeunesse) en lisant : Sarah Kay et la croix d’ivoire de Wendelin Van Draanen. Sarah a écopé de 20 heures d’intérêt général qu’elle effectue à l’église. Mais elle se retrouve dans les ennuis quand des objets disparaissent, dont notamment la croix d’ivoire du père Wilson. Pour s’innocenter Sarah va mener l’enquête.
Cette fois ça a été une déception. Le ton est vraiment trop jeunesse pour moi et l’intrigue prévisible (au bout de 10 pages je savais qui était le coupable). La morale un peu trop présente et insistante. Bon après, je ne suis pas le public visé, et je me souviens que plus jeune, j’avais bien aimé cette série (c’est le tome 3, mais les tomes peuvent se lire indépendamment). Ce qui sauve ma lecture c’est le personnage de Sarah. Indépendante, tête de mule, fonceuse et un peu tête brûlée, elle est attachante. D’ailleurs, dans l’ensemble tous les personnages sont sympathiques (sauf la peste trop caricaturale à mon goût). Bref, j’ai passé l’âge.

Et enfin, je me suis tournée vers un classique : Le Barbier de Séville de Beaumarchais et sa suite le Mariage de Figaro.
C’est un classique que je n’avais jamais lu mais dont j’avais vu des représentations. J’ai beaucoup aimé suivre les rebondissements de la pièce. Entre faux-semblants, retournements de situation et quiproquos, on n’a pas le temps de s’ennuyer. J’aime beaucoup le personnage de Figaro, malin, beau parleur mais attachant. On voit dans ces pièces apparaître des sujets assez révolutionnaires : le rôle du maître et du valet, une remise en cause des avantages de la noblesse et dans le mariage de Figaro : la place des femmes. À ce titre, les monologues de Figaro sont un vrai régal.

Niveau comics j’ai lu : Batman, Année un de Frank Miller et David Mazzucchelli. Cette fois, tout est dans le titre.  On suit la première année de Bruce Wayne en tant que Batman, même si l’histoire est plutôt tournée vers la première année du commissaire Gordon à Gotham.
J’ai bien aimé en apprendre plus sur le commissaire, qu’au final je connais assez peu.  Les graphismes un peu vieux ne sont pas désagréables mais ce n’est franchement pas ceux que je préfère. Bref, j’ai bien aimé (forcément c’est Batman) mais ce n’est pas mon préféré, contrairement à ma lecture suivante.

J’ai enfin lu les deux derniers tomes (8 et 9 donc) des Batman de Scott Snyder et Grec Capulllo (Je vous laisse le lien vers la chronique de Fanny sur la série). Que dire si ce n’est que j’ai adoré (le dernier tome surtout). Ces tomes finissent en apothéose une série déjà fantastique. Tout, des personnages jusqu’aux dessins en passant par l’intrigue, tout donc, m’a absolument convaincu. Le méchant est un des meilleurs de la saga (en dehors du Joker, hors compétions car trop génial). Bref, un pur bonheur !! Je vous conseille vivement cette saga. Seul bémol : je n’ai pas lu toutes les séries en parallèle et il y a donc des trous dans le scénario (car ça se passe dans une autre série), ce qui a parfois le don de m’agacer. Mais bon,  cette saga reste fantastique et la fin est du pur génie !!

Alors voilà, c’est (enfin) tout pour ce mois de février. Actuellement, je suis en train de lire La Mère Coupable de Beaumarchais, histoire de finir la trilogie de Figaro, mais cette pièce ne fera pas l’objet d’un avis. En attendant de se retrouver bientôt pour un prochain article, je vous souhaite de bonnes lectures.

Et vous qu’avez-vous lu ce mois-ci ? Avez-vous eu un coup de cœur ? Avez-vous lu les livres que je vous ai présentés ? Qu’en avez-vous pensez ? N’hésitez pas à me dire tout ça dans les commentaires.

Publicités

11 réflexions sur “Bilan du mois de mars – Maïssa

    • Merci.
      Ah les Baudelaire, ils sont franchement géniaux ! C’est une relecture pour pouvoir enfin finir la série mais c’est vraiment un vrai bonheur.
      Quand à Sally Lockhart c’est une vrai découverte. Tu as lu les autres tomes ? Ils sont aussi bien que le premier ?

      J'aime

  1. Pingback: Bilan du mois d’avril – Maïssa | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s