Central Park de Guillaume Musso

1487487-gfPrésentation :

Auteur: Guillaume Musso

Genre: Contemporain, Polar

Date: 2014

Édition: Pocket

Résumé : afin d’éviter de trop en révéler je vais reprendre celui de la quatrième de couverture

Alice et Gabriel n’ont aucun souvenir de la nuit dernière … pourtant, ils ne sont pas près de l’oublier.
New York, huit heures du matin …
Alice, jeune flic parisien, et Gabriel, pianiste de jazz américain, se réveillent menottés l’un à l’autre sur un banc de Central Park.
Ils ne se connaissent pas et n’ont aucun souvenir de leur rencontre. La veille au soir, Alice faisait la fête avec ses copines sur les Champs-Élysées tandis que Gabriel jouait du piano dans un club de Dublin.
Impossible ? Et pourtant …
Les questions succèdent à la stupéfaction. Comment se sont-ils retrouvés dans une situation aussi périlleuse ? D’où provient le sang qui tache le chemisier d’Alice ? Pourquoi manque-t-il une balle dans son arme ?
Pour comprendre ce qui leur arrive et renouer les fils de leurs vies, Alice et Gabriel n’ont pas d’autre choix que de faire équipe. La vérité qu’ils vont découvrir va bouleverser leur existence…

Avis :

Aujourd’hui, on se retrouve à nouveau pour un Musso plus récent. Dans le dernier que j’ai lu (l’Appel de l’Ange) j’avais été franchement surprise par l’aspect polar que prenait le livre, donc cette fois avant de me lancer dans ma lecture j’ai (pour une fois) lu la quatrième de couverture, et donc je savais à quoi m’attendre. En sachant que je me lançais dans un policier, cette fois j’ai pu vraiment apprécier ma lecture puisqu’elle correspondait à mes attentes. Encore une fois, je remercie beaucoup l’amie qui m’a prêté ce livre et fait découvrir Musso. Je vous préviens, l’avis risque d’être très court car moins vous en savez plus la lecture est géniale.

Dès les premières pages, on est pris dans une enquête haletante pour découvrir pourquoi et surtout comment, nos deux personnages se sont retrouvés à Central Park, menottés l’un à l’autre. J’ai beaucoup aimé l’enquête vraiment prenante où on est mené par le bout du nez par l’auteur. Personnellement, je suis tombée dans tous les pièges que nous a tendus l’auteur et chaque rebondissement était vraiment fracassant. J’ai pris beaucoup de plaisir à me triturer les méninges pour comprendre pourquoi et comment tout ça est arrivé. J’ai énormément eu de mal à poser le livre, tellement j’étais plongé dans l’enquête. Le livre nous laisse peu de temps mort et à chaque fois que ça arrive c’est pour qu’on puisse voir de nouveau indice, donc l’enquête avance à un rythme effréné. J’ai dévoré le livre en quelques jours. J’ai littéralement adoré la résolution de l’enquête. Sérieusement, je n’avais pas du tout du tout vu le coup venir. Musso est diabolique, nous menant sur de fausses pistes pour nous prendre par surprise. J’adore ! J’ai terminé le livre très tard dans la nuit (ou tôt le matin, ça dépend de comment vous voyez les choses) tellement à la fin le suspense était à son comble. Je ne pouvais pas me coucher sans savoir le fin mot de l’histoire. Par contre, la fin fin (après la révélation), j’ai beaucoup moins aimé. Pour moi ça servait à rien, ce n’était franchement pas nécessaire et, pire, ça m’a un peu gâché ma lecture qui jusque-là était parfaite. 5 ou 6 pages de moins et ça aurait été un coup de cœur. Dommage.

Comme toujours chez Musso, l’intrigue est portée par des personnages forts, ici, Alice, que j’ai adoré découvrir au fil du roman.  Au début, je ne la supportais pas vraiment, trop directive et agaçante, mais tout à changer quand on a découvert son passé.  À partir de ce moment-là, on comprend pourquoi elle agit comme elle le fait. Blessée par la vie (comme la plupart des personnages de Musso), elle en reste pas moins forte et déterminée, mais elle a en elle une fragilité qui la rend humaine. Donc, oui, j’ai beaucoup aimé Alice, mais que voulez-vous j’ai un faible pour les personnages au bord du gouffre. J’ai adoré les flashbacks sur la vie d’Alice, son entourage. Quant à Gabriel, c’est un personnage assez mystérieux, donc je ne dirais pas grand-chose, mais je l’ai tour à tour adoré, détesté, trouvé agaçant, humain, mais au final je l’ai bien aimé justement à cause de ses différentes facettes. À cause de l’enquête, j’ai l’impression que les personnages sont moins développés que dans les autres Musso que j’ai pu lire. Comme on est centré sur le point de vue d’Alice et qu’elle se méfie de tout, elle est la seule vraiment très développée. Les personnages secondaires, eux, servent vraiment juste quand on a besoin d’eux et basta. Un petit peu dommage, mais c’est rattrapé par une intrigue au top.

En conclusion :

Je vais m’arrêter là pour vous chanter les louanges de ce livre parce que je n’ai franchement pas envie de vous en dire trop. Si vous aimez les polars avec des fins imprévisibles, de bons personnages, une enquête haletante et que vous aimez les surprises, je ne peux que vous conseillez de lire ce livre. Personnellement, je regrette juste de ne pas retrouver le Musso du début que j’avais adoré.

Sur ce, bonne lecture à tous. Et n’hésitez pas à me laisser en commentaires vos avis. Qu’est-ce que vous avez pensé de ce livre ? Est-ce qu’il vous tente ?

Note: 4/5 : une très bonne surprise.

  • qualité d’écriture: 4/5
  • personnages: 4/5
  • monde: 4/5
  • plaisir de lire: 4/5

Citation:

« Il y a des moments dans l’existence où une porte s’ouvre et où votre vie dérape dans la lumière. De rares instants où quelque chose se déverrouille en vous. Vous flottez en apesanteur, vous filez sur une autoroute sans radar. Les choix deviennent limpides, les réponses remplacent les questions, la peur cède la place à l’amour.
Il faut avoir connus ces moments.
Ils durent rarement. »

Publicités

10 réflexions sur “Central Park de Guillaume Musso

    • Je te rassure ce n’est pas tout à fait un polar (pas dans le sens classique du terme en tout cas). Certes c’est une enquête mais plus pour savoir pourquoi et comment ils se sont retrouvés menottés ensemble au milieu de Central Park.
      J’espère qu’il te plaira. N’hésite pas à revenir nous dire ce que tu en a penser quand tu l’aura lu 😉

      Aimé par 1 personne

    • J’espère qu’il te plaira. N’hésite pas à venir partager ton avis quand tu l’aura lu.
      Le style est assez différent des anciens Musso que j’ai pu lire, mais c’est toujours aussi facile à lire et plaisant. L’histoire est efficace et surprenante c’est pourquoi il doit tant plaire 😉

      Aimé par 1 personne

  1. Pingback: Bilan du mois de Février – Maïssa | Lestrange in wonderland

  2. Cela fait un bon bout de temps que je n’ai pas lu un ouvrage écrit par Guillaume Musso. A l’époque, j’avais beaucoup aimé La Fille de Papier !
    Je dois reconnaître que celui-ci me fait bien envie, surtout après avoir lu ta chronique. Car de moi-même, je ne sais pas si je me serais arrêtée sur ce livre !

    Aimé par 1 personne

    • J’ai pas lu la Fille de Papier. Il faudrait que j’aille voir de quoi ça parle.
      Pour Central Park, il est assez différent des Musso que j’ai pu lire avant (ceux du début de sa carrière). C’est clairement un policier, mais je te le conseille vraiment parce qu’il vaux le coup. Je suis contente si ma chronique t’as donné envie d’aller y jeter un coup d’œil. J’espère qu’il te plaira.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s