La Clef des hauts de Gérard Bertuzzi

51-by-7er3l-_sx195_Présentation :

Auteur: Gérard Bertuzzi

Genre: Policier

Date: 2011

Édition: Ravet-Anceau

Résumé :

Un matin à Pierrefonds, alors qu’i fait l’ouverture du château avant les premières visites, le gardien découvre une mare de sang sur les marches de la chapelle. Rapidement, on découvre le cadavre d’un adolescent qui s’est vidé de son sang en haut d’une des tours. Mais ce lieu ne fait pas partie de la visite et seul le gardien et le conservateur ont les clés. Elles n’ont pas été volées. Comment la victime et son meurtrier sont arrivés là-haut ? Ce drame est le premier d’une série qui va secouer le château et rouvrir les blessures du passé.

Avis :

J’ai eu la chance de gagner ce livre dans le premier concours organisé par le blog Mon univers en séries et en livres. Donc, un grand merci à Justine pour m’avoir permis de découvrir ce livre (d’ailleurs retrouvé sa chronique ici) J’ai attendu la fin du Cold Winter Challenge avant de pouvoir me lancer tranquillement dans cette lecture. Une série de meurtres dans un musée ! Voilà un principe qui m’a tout de suite emballé.

Comme vous avez pu le voir dans le résumé, dans ce livre, Pierrefonds va être la toile de fond à une série de macabres découvertes. En fait, le livre est séparé en deux parties, une dans les années 60 avec les meurtres à Pierrefonds et une dans les années  50 pour comprendre l’origine de tout ça. J’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire au début. À la base, on suit les investigations de la police, mais cette fois pas de super flic, rien que des gendarmes ordinaires, ce qui fait que parfois leurs investigations traînent en longueurs. Parfois, on a des éléments avant eux et donc c’est assez embêtant de les voir avoir les bons raisonnements mais de pas être capables de trouver les preuves. Tout ça fait que l’enquête dure des années. Ça m’a un peu gêné au début, puis on découvre ce qui s’est passé dans le passé, et là mon attention est capturée et je veux le fin mot de l’histoire. J’ai beaucoup aimé la partie de l’histoire qui se passe dans le passé qui rend plus complexe le meurtre du présent. Avec les événements du passé, on se trouve face à un puzzle plus complexe qui n’y paraît. J’ai beaucoup aimé voir comment se mettait en place une réaction en chaîne implacable. Cette deuxième partie est menée d’une main de maître et m’a permis de m’attacher à cette histoire

Du fait de la double temporalité, on se retrouve avec pas mal de personnages et parfois ce n’est pas si simple de si retrouver (si comme moi vous avez une mémoire de poisson rouge). J’ai parfois dû revenir en arrière de quelques pages pour m’assurer que la personne dont on parlait était bien celle à laquelle je pensais. J’ai regretté que les personnages ne soient pas assez développés. Certes, c’est un tout petit livre, environ 150 p, qui donc se concentre sur les événements, mais du coup, la plupart des personnages sont juste esquissés et sont vraiment secondaires, cantonnés à leur rôle dans l’enquête. C’est dommage parce que du coup on ne s’attache pas à eux, et on n’est plus intéressé par la résolution de l’enquête que leurs destins. Quant à l’enquête elle-même il y avait certaines choses que j’avais vues venir d’assez loin. Même s’il n’y a pas de grosse révélation qui m’a totalement surprise, j’ai pris plaisir à voir comment les pièces du puzzle s’emboitaient. Alors certes, ce n’est pas un thriller haletant mais ça reste une petite enquête sympa.

Le vrai point fort de ce livre c’est sa description de Pierrefonds et de ses environs. Plus qu’un simple aperçu c’est un véritable hommage que l’auteur rend au château. Il nous fait découvrir les beautés du château, ses recoins, ses secrets. En refermant le livre j’avais l’impression d’avoir visité le château. On apprend pleins d’anecdotes dessus. Cet aspect du livre m’a vraiment plu. La description du château est envoûtante et j’ai maintenant bien envie d’aller le visiter. La description de la forêt est aussi prenante. Bref, c’est un bel hommage à cette région. Petit bémol : les coulisses du château ne sont pas hyper réalistes. Un seul gardien pour tout le château ce n’est pas possible. Un détail me direz-vous, certes, mais pour moi qui connais la surveillance dans les musées c’est un détail qui m’a un  peu chiffonné.

En conclusion :

C’est une lecture sympa. On est entraîné dans une chaîne d’événements implacables dans un lieu enchanteur. J’aurais peut-être aimé que les personnes soient un peu plus développés ou être un peu plus surprise, mais c’était une lecture sympa, qui m’a permis de m’évader dans la région de Compiègne.

Sur ce, bonne lecture à tous. Et n’hésitez pas à me laisser en commentaire vos avis. Qu’est-ce que vous avez pensé de ce livre ? Est-ce qu’il vous tente ?

Note: 3/5 : Sympa

  • qualité d’écriture: 3/5
  • personnages: 2/5
  • monde: 4/5
  • plaisir de lire: 3/5

Citation:

« Leurs  pensées les amènent à l’intérieur du château. FanFan l’a visité une seule fois en compagnie de sa classe, tandis que Tilou le connaît bien pour avoir eu certains jeudis pluvieux, la permission de son père d’y passer l’après-midi. À eux la salle des gardes, les grandes cheminées, les chemins de ronde, les mâchicoulis, etc. Ils échafaudent des batailles, aves des archers, des chevaliers en armures, l’huile bouillante, les ennemis jetés aux oubliettes … »

Publicités

3 réflexions sur “La Clef des hauts de Gérard Bertuzzi

  1. Je suis heureuse que tu aies apprécié le livre et j’ai beaucoup aimé t’as critique de ce roman ! 🙂 Je vois qu’on a eu les mêmes appréciations et les mêmes déconvenues sur le livre, à part peut-être pour moi, le fait que j’ai trouvé que c’était très crédible que les gendarmes mettent plusieurs années pour avancer dans l’enquête, car dans la réalité hélas, c’est très souvent le cas… Je suis contente en tout cas que ça t’ait plu, et j’espère que tu pourras visiter ce magnifique Château un jour, il vaut le coup d’œil ! 😉

    J'aime

    • Merci à toi de m’avoir permis de découvrir ce livre !
      Je suis d’accord avec toi c’est très crédible que les gendarmes mettent des années à résoudre l’enquête, mais des fois on à l’impression qu’ils y mettent pas de la bonne volonté, et du coup ça ralentit un peu le récit, j’ai trouvé ça dommage.
      J’aimerais beaucoup visité le château (surtout après avoir lu le livre), faut juste que je trouve quand et comment ^^

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan du mois de Février – Maïssa | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s