Harry Potter et l’Ordre du Phénix / Harry Potter and the Order of the Phoenix de J. K. Rowling

Hier, Fanny a eu la chance de vous parler du quatrième tome : Harry Potter et La Coupe de Feu. C’est un de mes préférés et j’aurais bien voulu le présenter mais je vais me rattraper en vous parlant aujourd’hui d’un tome que j’aime tout autant : Harry Potter et l’Ordre du Phénix. Le tome précédent à marquer le retour de Voldemort et donc le monde des sorciers est entré dans une nouvelle ère. L’histoire devient plus sombre, le monde plus anxiogène et j’adore ça. Mais tout ne tourne pas autour de Voldemort puisque, cette année-là, Harry va être très occupé par les BUSE, l’AD, l’Ordre du Phénix et, bien sûr, Dolores Ombrage. Bref, c’est un sacré programme. Alors sans perdre plus temps, attaquons-nous à cette énorme partie de l’histoire qu’est le tome 5. Si vous le désirez, n’hésitez pas à partager votre amour pour cette saga dans les commentaires. 🙂

Attention, comme pour les autres articles de la saga, il y a surement des « spoilers » pour ceux qui n’ont pas lu la saga et ce tome en particulier. Si c’est le cas, pas besoin d’écrire une lettre de réclamation au Ministère de la Magie. Il suffit de se rendre à la Librairie (et pas nécessairement Fleury et Bott, les librairies moldus ont aussi ce livre).

– Quand j’ai découvert Harry Potter et l’Ordre du Phénix –

Ce tome est le premier que j’ai acheté à sa sortie. Comme de très nombreux fans, j’ai attendu impatiemment la sortie de ce tome. J’avais même réussi à convaincre ma mère d’aller l’acheter le jour même. Malheureusement, suite à un contretemps je n’ai pu l’avoir qu’au moment de sa sortie en poche … Mais je l’ai dévoré en trois jours, avant d’être totalement bouleversée par la fin. D’ailleurs, aujourd’hui encore je ne suis pas sûre de m’en être remise.giphy

Mais n’allons pas trop vite. Avant de parler de la fin il y a pas mal de chose qui se passe dans ce livre. Des choses incroyables sur lesquels on ne peut pas passer aussi vite ! Petit retour en arrière donc. Lorsque le tome commence Harry se retrouve enfermé à Privet Drive une bonne partie de l’été, coupé de tout lien avec le monde des sorciers, alors que Voldemort est revenu. Puis, il est dénigré par le Ministère qui veut le faire passer pour un fou. Donc, dans ce tome, Harry est assez sur les nerfs et nous aussi par la même occasion. Qu’est-ce que j’ai pu rager face aux injustices dont il est victime. Le pauvre. Je pense que la pire de toutes est quand même Ombrage, cette horrible harpie qui lui en fait voir de toutes les couleurs, mais étrangement j’ai adoré cette opposition entre Harry et Ombrage. C’était jouissif de voir Harry lutter et se rebeller contre elle. Ce tome m’a fait passer par toutes les émotions possible et imaginable : la colère, la fierté face à l’AD, la gêne devant les tentatives d’Harry de séduire Cho, l’agacement face à Cho, la joie, et surtout la tristesse. Eh oui, encore une fois on revient à cette fin atroce mais géniale. Quand j’ai refermé ce livre, j’avais l’impression d’y laisser une partie de moi. Je me souviens avoir fixé la page du sommaire en espérant qu’il y avait autre chose et que ça ne se terminait pas comme ça. Comme Harry, je n’ai pas voulu croire à la mort de Sirius et jusqu’au bout j’ai espéré que ce soit une vaste blague. Il m’a fallu pas mal de temps pour accepter l’idée. Ce livre m’a fait ressentir tellement d’émotion contradictoire que quand je l’ai fini, j’étais vidée émotionnellement.giphy-8

– Ce que ce livre représente pour moi –

Pour moi, ce tome représente l’union face à l’adversité. En effet, pendant tout le livre Harry est face à un monde qui lui est hostile, un monde dans lequel Voldemort est de retour et dans lequel le Ministère fait tout pour le discréditer. Harry se sent seul, mais grâce à l’amitié, il va découvrir qu’il ne l’a jamais vraiment été. Ce tome c’est avant tout celui de l’Ordre du Phénix, la société secrète fondée par Dumbledore pour combattre Voldemort. J’aime beaucoup l’Ordre à cause des gens qui le compose. J’aime ce rassemblement de sorciers venant d’horizons différents qui s’assemblent dans la clandestinité pour combattre Voldemort malgré le Ministère. C’est bien sûr l’occasion de revoir des personnes des tomes précédents : Maugrey, Lupin et pour mon plus grand plaisir, Sirius. Mais on découvre aussi de nouveaux personnages : Tonk qui est juste géniale, Mondigus, et Kinsley. On apprend à (presque) tous les apprécier. J’ai une grande affection pour les membres de l’Ordre. Et malgré tout, j’aime bien le quartier général, qui reste pour moi toujours associé à Sirius et à l’Ordre.giphy-order

Mais Harry est écarté de l’Ordre, on refuse qu’il en fasse partie. Confronté à l’opposition du Ministère, Harry va lui aussi créer une société secrète pour combattre l’abominable Ombrage : l’AD. Tout comme avec l’Ordre, j’ai un attachement particulier pour l’AD. C’est la preuve que même les jeunes, écarté de l’Ordre à cause de leurs âges, sont capables de s’assembler pour combattre l’autorité. J’ai adoré les voir s’entrainer. En plus, on voit que l’AD dépasse les différences entre les gens car elle réunit trois des quatre maisons de Poudlard. Encore une fois, l’AD nous permet de découvrir de nouveaux personnages. La seule qui me vient à l’esprit est Luna. Mais surtout on découvre sous un autre jour des personnages qu’on croyait connaitre : Hermione devient rebelle, Neville combatif. J’ai aimé voir ce lien se créer entre eux et comme Harry, j’ai été super fière des progrès de Neville. Au final, c’est des membres de l’AD qui aident Harry au Ministère. Et même si ce n’est pas ceux qui l’auraient choisi, c’est ceux auxquels on s’attache le plus. Donc, si je devais retenir qu’une chose de ce livre, ce serait ça : on ne choisit pas toujours ses alliés, et les personnes les plus insignifiantes peuvent devenir indispensables, mais le plus important c’est que l’union fait la force.giphy5

– Mon personnage préféré –

Bon, la question est encore une fois très compliquée. Je ne vais pas encore une fois vous parler de Sirius, je l’ai déjà bien assez fait dans l’article sur Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban. Je soulignerais juste que j’adore la guéguerre entre Mme Weasley et lui pour savoir quelles décisions prendre par rapport à Harry. Bref, assez parlé de Sirius. Un des personnages que j’ai beaucoup aimé dans ce livre c’est Tonk. J’aime son énergie, sa personnalité, sa maladresse, sa curiosité. C’est un des personnages les plus drôles de ce tome. Elle apporte une touche d’humour dans un univers bien sombre et juste pour ça je la trouve fantastique.giphy56

L’autre personnage que j’ai adoré dans ce tome, c’est Louffoca Luna Lovegood. Elle est très étrange, très dérangeante, mais touchante. Luna a souvent des idées fantasques sur des animaux qui n’existent pas, ce qui encore une fois détend l’atmosphère. Mais ce que j’aime chez elle c’est ses répliques totalement désarmantes et très touchantes qu’elle seule peut dire. Comme, par exemple, la fois où elle dit qu’avec l’AD c’est comme si elle avait des amis. Je la trouve géniale et quand elle sort ce genre de phrase j’ai juste envie de la prendre dans mes bras. Bref, Luna est drôle (à ses dépens), tête en l’air, rêveuse, désarmante, d’une honnête dérangeante, mais c’est pour ça que je l’adore. 2

– Ma scène préférée –

Alors que dans les articles précédents j’avais beaucoup de mal à choisir une scène, cette fois le choix a sonné comme une évidence : le départ des jumeaux Weasley de Poudlard. Vous savez la scène où ils mettent un bazar pas possible dans l’école avant de partir sur leurs balais. Ici, on voit à l’œuvre toute l’ingéniosité des jumeaux, leur sens de l’humour et toute une gamme de produits des Farces pour Sorciers Facétieux. J’aime beaucoup la façon dont il se venge d’Ombrage. Bref, cette scène est clairement ma préférée. Je l’adore. giphy-6

– Ce que je pense du film –

Le cinquième film est peut-être l’un des moins fidèles aux livres. Il n’arrive pas à rendre toute la complexité du livre mais comment lui en vouloir quand on voit la taille de ce pavé. Il y a plein de choses qui passent à la trappe mais le film a su garder l’essentiel. J’aime beaucoup comment le film rend visuellement l’atmosphère sombre du livre. Mais des touches de couleur (les cheveux de Tonk ou les horribles vêtements d’Ombrage) et d’humour sont assez présents pour être fidèle au livre. Le ton est peut-être un peu plus léger que dans le livre et l’attitude d’Ombrage prête parfois plus à rire qu’autre chose. C’est le seul défaut du film. Vu qu’on rit d’Ombrage on la voit moins dangereuse qu’elle est normalement. Mais je trouve que le mélange d’atmosphère sombre et d’humour est juste génial et bien dosé (contrairement au sixième film). D’une manière générale, je trouve le film pas si mal par rapport au livre. C’est d’ailleurs un des films que je préfère (oui je sais beaucoup ne l’ont pas aimé). La façon dont sont rendus les combats au Ministère est juste magistrale, que ce soit celui entre les Mangemorts et l’Ordre et plus encore celui de Dumbledore et Voldemort. Pour faire simple, ce film m’a fait rire, m’a émerveillé, je m’en suis pris plein les yeux mais il m’a aussi attristée.giphy54

– L’avis de Fanny –

Comment vous dire à quel point j’aime cette partie de l’histoire ? Voir Harry Potter passé de la plus grande solitude au début du livre aux scènes finales où il est entouré de l’AD est simplement magnifique. Comme quoi, entouré des bonnes personnes, on peut vraiment tout accomplir. J’avoue avoir eu beaucoup de mal avec l’attitude de Dumbledore au début du livre et énormément de peine pour Harry. Heureusement, Ron et Hermione (surtout Hermione) lui font comprendre qu’il ne sera jamais seul à Poudlard et l’aide à construire l’AD. Par contre, tout comme Maïssa, j’ai eu le cœur brisé en morceaux par la fin. Depuis le Prisonnier d’Azkaban, J.K. Rownling faisait en sorte que l’on s’attache fortement à Sirius et elle avait merveilleusement réussi. Quand on sait qu’elle avait prévu depuis le début de le tuer…. snif. D’ailleurs, j’ai toujours trouvé que le sourire que Gary Oldman fait au moment de la mort de son personnage est tout simplement boulversant.

Demain, on se retrouve avec Fanny pour un article sur le tome 6 : Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé. Promis, cette fois ce sera sans Ombrage 🙂

25Oui Ombrage est déçue mais pas nous 🙂

Publicités

5 réflexions sur “Harry Potter et l’Ordre du Phénix / Harry Potter and the Order of the Phoenix de J. K. Rowling

  1. J’ai relu la saga il y a peu et ce tome a été mon préféré je pense !! Et d’ailleurs je ne m’attendais pas à pleurer de nouveau à la fin.. Il faudrait que je me revisionne les adaptations maintenant !!

    Aimé par 2 people

    • Je te comprend tout à fait. Ce tome est aussi l’un de mes préférés (avec le tome 3). J’ai beau l’avoir beaucoup relu je suis toujours aussi bouleversée par la fin. Si tu revisionnes les films, prépare les mouchoirs en images aussi la mort de Sirius brise les cœurs 😊

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Harry Potter et l’Enfant Maudit – J.K. Rowling, Jack Thorne, John Tiffany | Lestrange in wonderland

  3. Pingback: Bilan du mois d’Octobre – Maïssa | Lestrange in wonderland

  4. Pingback: Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s