Harry Potter à l’école des Sorciers / Harry Potter and the philosopher stone de J.K. Rowling

Aujourd’hui, on se retrouve pour inaugurer la rubrique jeunesse du blog. Ça fait un moment qu’on a envie de créer des articles pour vous faire (re)découvrir les livres qui ont marqué notre enfance. Pour nous, c’était une évidence de commencer ce nouveau genre d’articles avec les Harry Potter qui ont considérablement marqué nos enfances et dont on est encore fans maintenant. Donc les prochains jours seront consacrés au célèbre sorcier. Lundi est sortie la version illustrée d’Harry Potter et la Chambre des secrets et vendredi prochain sort d’Harry Potter et l’Enfant Maudit en français. C’est donc littéralement le moment parfait pour nous replonger dans la saga. A cette occasion, on vous propose une semaine un peu spéciale. Chaque jours, vous trouverez un article sur un tome de la saga, jusqu’au jour de la sorti d’Harry Potter et l’Enfant Maudit.

Bref, on espère que cette nouvelle forme d’article va vous plaire. Comme d’habitude n’hésitez pas à nous dire en commentaire ce que vous en avez pensé.

Aujourd’hui on commence, comme il se doit avec le premier tome. Au programme : des lettres par milliers, des cours de vols en balais, de potions, de métamorphose et un couloir interdit « pour qui ne veut pas mourir dans d’atroces souffrances ».

Attention, risque de spoilers pour ceux qui n’ont pas lu la saga. Si c’est le cas courez en librairie et revenez lire l’article plus tard.

Avec ou sans lettre pour Poudlard, c’est parti ^^giphy-letter

– Quand j’ai découvert Harry Potter à l’École des sorciers–

Comme je suis d’une logique imparable, je n’ai pas commencé ma lecture d’Harry Potter par le premier tome mais par le quatrième. Oui … logique … Enfant, je n’aimais pas lire (je me demande bien à quoi j’occupais mes journées d’ailleurs), par contre j’adorais les films Harry Potter. Je ne sais pas si vous vous souvenez mais le quatrième film a mis pas mal de temps à arriver et, n’étant pas connue pour ma patience, je bouillais littéralement de connaitre la suite. Ma prof de l’époque a eu la bonne idée de me mettre entre les mains le quatrième tome et je l’ai dévoré malgré sa taille. Du coup, le premier livre que j’ai lu par moi-même et pour le plaisir était un énorme pavé ! Oui je suis du genre tout ou rien ^^ Une fois fini ma lecture de la Coupe de Feu, j’ai eu envie de découvrir les tomes précédents en attendant la sortie du cinquième tome et c’est comme ça que j’ai lu le premier tome. Sans ce monde magique qu’est Harry Potter, je n’aurais sûrement j’aimais découvert le plaisir de lire.

Harry Potter à l’École des Sorciers est le premier live que j’ai lu en connaissant déjà l’histoire et l’univers adapté au cinéma. Avant de me lancer dans la lecture, j’avais un peu peur de m’ennuyer (je connaissais (et connaît toujours) le film par cœur) mais je me suis rendu compte de la magie des détails mis en place par J.K.Rowling. Grâce à cette première expérience, je n’ai absolument pas peur d’aller voir des adaptations de livres que j’ai adoré ou de lire des livres dont j’ai vu les adaptations. Vous voyez quand je vous dis qu’Harry Potter est la base de mon rapport à la lecture ^^

– Ce que ce livre représente pour moi –

giphyComme je viens de le dire, pour moi, Harry Potter est la base de ma culture et la base de cette base c’est bien sûr le tome 1 : Harry Potter à L’École des Sorciers. Comme je l’ai dit récemment dans mon bilan, Harry Potter c’est ma madeleine de Proust. C’est d’autant plus vrai pour ce tome car c’est le tout premier. J’adore me replonger dedans et ressentir encore et encore les mêmes émotions comme si c’était la première fois. Ce livre c’est celui des premières fois. Premier banquet dans la grande salle, premier voyage dans le train, premier match de Quidditch. Mais c’est surtout le début de l’amitié (parfois compliqué) entre Ron, Hermione et Harry. En fait, par rapport aux autres tomes, c’est l’année qui se déroule le plus normalement, vu que les trucs les plus inattendus dans l’école se passent à la fin. On entre dans ce monde magique et on apprend à le connaitre. C’est ce que j’adore avec ce tome.giphy

Ce qui est génial c’est que même en le relisant on découvre encore des choses sur ce tome. Des détails qu’on avait à peine remarqué la première fois et qui, quand on connaît tout ce qui va se passer ensuite (y compris dans les tomes suivants), prennent une résonance particulière. Quand je vois certains détails, je me dis que j’avais vraiment tout sous le nez depuis le début (et en fait c’est vrai). Parmi ces détails, celui qui me fait le plus rire c’est l’étrange impression qu’à parfois Harry que Rogue est capable de lire dans les pensées.

– Mon personnage préféré –

giphy-2J’hésite sérieusement entre Harry et Hagrid. C’est dans ce tome qu’on apprend vraiment à connaitre Harry, on s’attache à lui, pour ensuite ne jamais le quitter. On découvre un garçon fort, courageux, avec des doutes, des peurs, mais qui est loyal et qui croit profondément en l’amitié. C’est parce que je me suis autant attachée à Harry dans ce premier tome que j’ai continué l’aventure.giphy-6

D’un autre côté, on n’a Hagrid, le grand (demi) géant au cœur tendre. Celui qui enchaine les gaffes. Je crois que la phrase qu’il dit le plus dans ce tome c’est « je n’aurais pas dû dire ça ». J’adore Hagrid car il me fait rire par ses maladresses, il est touchant, absolument loyal envers Dumbeldore, et très affectueux (un peu trop même) avec un certain dragon. Ah la scène où il dit au revoir à Norbert !! J’adore surtout le lien qu’il crée avec Harry. Tous les deux me touchent beaucoup et comme le soulignera Hagrid dans les tomes suivants ils se ressemblent beaucoup.

– Ma scène préférée – 1522857884_small

Il y a beaucoup de scènes que je pourrais citer ici, mais comme il faut en choisir qu’une je vais prendre celle qui me fait le plus sourire. La première rencontre entre Harry et Dubois. C’est une scène très courte (bon ok on peut l’élargir au moment où Harry rattrape le Rappel-Tout de Neville jusqu’à la fin de la rencontre). Ce que j’aime particulièrement c’est le quiproquo puisque Harry comprend que McGonagall cherche du bois pour le frapper. Bref, j’adore cette scène qui à chaque fois me fait sourire et qui pour moi est typique de ces petites scènes relativement peu importante dans l’histoire mais qui créé l’humour des livres. J’aime aussi cette scène parce qu’on découvre que la sévère directrice de Gryffondor est au final pas si méchante que ça. Et c’est aussi la scène sans laquelle il n’y aurait pas de match de Quidditch.

– Ce que je pense du film –

giphy-1Comme je vous l’ai dit plus haut, j’ai découvert Harry Potter par les films. Donc, je ne peux pas comparer le livre et le film. J’aime beaucoup les deux. Petite, j’ai adoré ce film. Je crois que c’est celui que j’ai le plus vu (au moins une centaine de fois) parce que c’est pendant pas mal de temps le seul que j’avais en DVD. Je me souviens avoir eu peur du livre qui cri et de la scène avec Voldemort sous forme de fumée. Alors certes, les effets spéciaux sont limites à certains moments (je pense en particulier aux fantômes) mais le film a quand même bien réussi à recréer l’univers magique d’Harry Potter et de façon assez bien pour que toute une génération s’attache au héros.giphy-ghost

– L’avis de Fanny –

Le premier tome d’Harry Potter est l’un de mes préférés car, comme l’a dis Maïssa, il est focalisé sur l’introduction au monde magique de Poudlard et à la vie d’Harry (d’où le changement de titre dans la version française). Je lis ce livre quand j’ai un coup de mou et que j’ai besoin d’une bonne dose de magie et de bonne humeur. Voir Harry, un petit garçon que la vie n’a pas gâté, se faire embarquer dans la plus grande et plus belle aventure de sa vie est simplement génial. De plus, il n’y a rien de tel que découvrir un monde en même temps que le personnage principal. C’est surement l’un des moyens les plus efficaces qu’un auteur puisse trouver pour faciliter l’identification au personnage. Mais même si j’aime Harry, Hagrid reste mon personnage préféré dans ce livre. Son amour pour ces … animaux disons, ainsi que son incapacité à garder les secrets font que je l’adore, tout simplement. Ensuite, il y a tellement de scènes dont je pourrais parler mais celle qui me donne toujours des frissons est le moment où Griffondor remporte la coupe. J’ai beau savoir que cela va arriver, je ne peux m’empêcher d’être envahi d’une réelle joie et de beaucoup de fierté. Et pourtant, je suis moi-même une Serpantard… Pour faire simple, j’adore ce livre et je n’ai pas encore trouvé à ce jour de meilleur médicament contre la déprime.

giphy-hagrid

On se retrouve demain pour le tome 2 🙂

Publicités

5 réflexions sur “Harry Potter à l’école des Sorciers / Harry Potter and the philosopher stone de J.K. Rowling

  1. Pingback: Harry Potter et le prisonnier d’Azkaban / Harry Potter and the Prisoner of Azkaban de J. K. Rowling | Lestrange in wonderland

  2. Pingback: Harry Potter et l’Enfant Maudit – J.K. Rowling, Jack Thorne, John Tiffany | Lestrange in wonderland

  3. Pingback: Bilan du mois d’Octobre – Maïssa | Lestrange in wonderland

  4. Pingback: TAG : Gâteau Littéraire | Lestrange in wonderland

  5. Pingback: Tag de l’été | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s