Sept jours pour une éternité de Marc Levy

6542240_13475853Présentation :

Auteur : Marc Levy

Genre : Contemporain, Fantastique

Édition : Pocket

Date : février 2004

Résumé :

Il a le charme du diable
Elle a la force des anges…

Pour mettre un terme à leur éternelle rivalité, Dieu et Lucifer se sont lancés un ultime défi…
Ils envoient en mission leurs deux meilleurs agents…
Lucas et Zofia auront sept jours sur Terre pour faire triompher leur camp, décidant ainsi qui du Bien ou du Mal gouvernera les hommes…
En organisant ce pari absurde, Dieu et Lucifer avaient tout prévu, sauf une chose…
Que l’ange et le démon se rencontreraient…

Avis :

Il y a quelque temps, j’ai eu un gros coup de cœur pour Parce que je t’aime de Guillame Musso. J’ai donc décidé de continuer dans le même style en m’attaquant cette fois à du Marc Levy. L’année dernière, j’ai lu Qui es-tu et Et si c’était vrai et j’avais été séduite par le style de l’auteur qui arrivait à insérer de façon très légère un aspect fantastique dans la vie quotidienne.  Alors quand j’ai trouvé cette histoire avec des anges et des démons qui se battent pour le contrôle du monde, je n’ai pas hésité très longtemps. Vous ne le savez pas encore mais j’ai un faible pour les histoires d’ange et de démon. (Fanny : Sans blague…)  Donc, totalement séduite par le résumé, j’étais prête à passer outre la romance qu’il y était forcément présente mais, malheureusement, j’ai été assez déçue.

L’histoire partait pourtant bien : Dieu et Lucifer ce sont lancés dans un défi (idiot) : chacun envoie son meilleur agent et celui qui gagne remporte le contrôle de l’humanité pour un millénaire. Dis comme ça, ça a l’air génial. Malheureusement, j’ai été très vite déçue sur ce point. Même si le principe est génial, en pratique, les pouvoirs du démon sont limités à créer de la malchance autour de lui alors que l’ange essaye d’aider les autres. Bref, moi qui m’attendais à un combat dantesque avec une histoire d’amour entre deux antagonistes ,me voilà bien déçue. D’ailleurs, les conditions du défi ne sont jamais expliquées. On ne sait pas ce qu’ils doivent faire pour gagner ou même quand est désigné le gagnant. Bref, le défi n’est qu’un prétexte pour créer une espèce d’opposition entre les deux mais qui n’a en fait aucune profondeur.

Les deux personnages principaux ne sont pas crédibles. Zofia (déjà, c’est quoi ce prénom ?!!!) est un ange. Son but dans la vie : aider son prochain. Elle passe ses journées à ça. Elle a théoriquement un métier, celui d’agent de sécurité sur les docks, mais elle passe ses journées à passer d’un de ses protégés à l’autre, ce qui n’est vraiment pas crédible. En plus, tout le monde l’aime bien, ce qui moi m’agace au plus haut au point. Par contre, j’aime beaucoup sa relation avec ceux qu’elle aide, en particulier celle qui l’unit à Mathilde. Mais bon, je trouve un peu trop facile la façon dont elle aide les autres.  Lucas, par contre, a une personnalité beaucoup plus intéressante. Forcement ,il est censé être le méchant. J’aime beaucoup la façon dont il nous est présenté dans la première scène mais malheureusement, il perd très vite son aura de méchant car tout ce qu’il est capable de faire c’est d’être méchant avec les autres pour leur faire passer une mauvaise journée. Pourtant, Lucas a un look incroyable et très classe qui m’a fait adhéré tout de suite. Bref, aucun des deux n’est crédible dans son rôle (que ce soit celui de gentil ou celui de méchant) et ensemble ils sont encore pires.

Elle le fuit, il lui court après, elle accepte on ne sait pas pourquoi un rendez-vous et suit toute une série de hauts et de bas. Je ne suis vraiment pas fan, mais vraiment pas, des romances, alors là c’était juste pas possible. Déjà que j’ai du mal avec les deux héros mais quand ils sont ensemble j’ai envie de les frapper. Comme l’histoire tourne avant tout autour de leur histoire et comment deux êtres que tout est censé opposé et qui ne sont pas censée connaitre l’amour tombent amoureux (et autres trucs aussi dégoulinants de mièvrerie), je me suis pas mal ennuyée. Le seul moment où ça s’arrange un peu c’est quand ils doivent s’allier. C’est l’un des rares moments d’action du livre.

Conclusion :

Une grosse déception. J’attendais beaucoup mieux mais le contexte est vite effacé pour laisser place à la romance. Vu que ce genre n’est vraiment pas ma tasse de thé, ça partait déjà mal. En plus, je ne me suis pas du tout attachée au héros ce qui fait que je me suis ennuyé un certain temps.

Note: 2,5/5

  • qualité d’écriture: 3/5
  • personnages: 2/5
  • monde: 3/5
  • plaisir de lire: 2/5

Citation :

 » Il n’existe pas de bien immense que l’on puisse se représenter, Zofia, tout simplement parce, au contraire du mal, le bien est invisible. […] Le bien se compose d’une quantité infinie de petites attentions qui, mises bout à bout, finiront, elles, un jour peut-être, par changer le monde. Demande à n’importe qui de te citer cinq hommes qui ont changé en bien le cours de l’humanité. […] Aussi étrange que cela paraisse, peu de gens pourront les nommer, alors qu’ils évoqueront sans problème cinq dictateurs.  »

« – Sois gentille, dis-moi pour les fleurs!
Amy inspira profondément, visiblement exaspérée.
– On ne demande pas ces choses-là à l’intéressée, ça brise tout le charme, tu ne sais pas ça à ton âge?
-Évidemment que je sais ça, répondit Lucas d’un ton de petit garçon boudeur, mais ce n’est pas toi l’intéressée !
Amy tourna les talons, manquant de peu bousculer le garçon qui attendait toujours à l’entrée de la suite. Les deux hommes immobiles entendirent la voix d’Amy hurler du fond du couloir: « un cactus, et tu peux t’asseoir dessus! ». Silencieux, ils la suivirent du regard. Une petite sonnette retentit: l’ascenseur était arrivé. Avant que les portes ne se referment, Amy ajouta: « Un dernier détail, Lucas, tu es tout nu! »

Enregistrer

Publicités

7 réflexions sur “Sept jours pour une éternité de Marc Levy

  1. Je peux comprendre ton ressentis, c’est pas mon livre préférée de Marc Lévy non plus ! ^^ J’ai trouvée que l’histoire n’avait beaucoup de profondeur concernant la partie le ciel contre l’enfer. Les anges vs les démons auraient pu être tellement épique comme récit !

    Mais comme tu le dis, c’est trop centré sur la romance entre Zofia et Lucas. Et même eux, non pas vraiment de profondeur (Lucas un peu plus que Zofia, mais bon…) ! Je les ai bien aimés, mais je ne me suis pas pour autant attaché à eux…

    Et la fin… Nan, mais la fin est super abrupte ! Elle est complètement bâclée en trois à cinq pages maximum ! La fin m’a dérouté, tellement elle est concise et sans substance… Mais, j’ai bien aimé cette petite romance sous fond biblique, même si, comme toi, j’ai été déçu que ça n’ai pas eu plus d’importance que ça dans le récit.

    Aimé par 1 personne

    • En fait je m’attendais vraiment à un combat épique entre anges et démon avec une romance entre deux êtres que tout oppose, donc j’ai été déçue sur ce point. Et je suis tout à fait d’accord avec toi sur la fin ! Je la trouve bâclée et un peu facile.
      As-tu de meilleurs Marc Levy à me conseiller ?

      Aimé par 1 personne

      • Je vois qu’on a le même point de vue sur ce roman ! ^^ Si tu as aimé « Et si c’était vrai… », il faut savoir que « Vous revoir » en est la suite ! 🙂 Il est vraiment bien, mais j’avoue qu’il a un peu perdu la saveur de « Et si c’était vrai… »… Par contre, un qu’il faut que tu lises de Marc Lévy, c’est « Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites » ! Il est magnifique ce roman, mon préféré après « Et si c’était vrai… » ! 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Bilan du mois d’août – Maïssa | Lestrange in wonderland

  3. Pingback: La prochaine fois de Marc Levy | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s