L’ultime commandement de Timothy Zahn

5-_Omnibus_(Recto)Présentation :

Auteur: Timothy Zahn

Genre: Science-fiction

Date: 1993

Série : tome 3 de la saga La croisade noire du Jedi Fou

Édition: omnibus (existe aussi chez fleuve noir)

Garanti sans spoil pour ceux qui n’ont pas lu les tomes précédents. Mais risque de spoil pour ceux qui n’ont pas vu la saga originale de Star Wars (épisode IV, V et VI).

Résumé :

Suite aux événements du tome précédent, la Nouvelle république ne peut plus ignorer la menace que représente ce qui reste de l’Empire, dirigé le grand Amiral Thrawn et aidé par le Jedi fou C’baoth. L’Empire a réussi à mettre la main sur le moyen de créer des clones. Au bord d’une nouvelle Guerre Clonique (allusion à l’Episode II de Star Wars : La Guerre des Clones), la Nouvelle République a bien du mal à faire face à l’Empire et aux stratégies retorses de Thrawn. Dans ce dernier tome, la Nouvelle République va devoir lutter pour sa survie.

Avis :

Il y a plusieurs mois, j’avais commencé la trilogie (cf. chronique sur le tome 1) et enchainé sur le deuxième tome. Sans savoir pourquoi, je n’ai pas lu tout de suite le troisième tome. Alors quand je suis retombée dessus dans ma bibliothèque je me suis dit qu’il fallait vraiment corriger cette erreur, surtout que j’avais adoré le deuxième tome. Donc c’est parti pour parler un peu de ce dernier tome qui clôt magistralement la trilogie.

Encore une fois, on reprend l’histoire quelques jours après les événements du tome précédent. Comme dans le tome précédent, peu de place aux descriptions inutiles mais beaucoup d’action, de bataille, de stratégie militaire et surtout une montée en puissance implacable jusqu’au feu d’artifice final. Ici, on arrive à l’aboutissement de toutes les intrigues des tomes précédents. Et aucune n’est oubliée. On se retrouve face à un affrontement qui pourrait décider de la mort de l’Empire ou de la Nouvelle République. Mais n’allons pas trop vite en besogne pour en arriver là, on suit comme toujours de nombreuses intrigues qui s’entremêlent brillamment. Impossible d’être perdu et ce qu’il faut de suspense pour continuer à lire. La tension monte petit à petit et on voit peu à peu apparaitre le point qui les réunit. Et finalement la confrontation finale qu’on sent poindre depuis le début de la série arrive et elle est digne de la fin de l’Épisode VI (Le retour du Jedi). On s’en prend plein les yeux entre combats de Jedi, mission digne de celle d’Endor et combat spatial. On se croirait vraiment revenu à la fin de la trilogie originale de George Lucas mais sans pour autant que cela paraisse comme une redite ou un plagiat parce que ça semble vraiment comme la fin naturelle de la montée en tension de tout le tome et, plus largement, de la trilogie. Comme pour les tomes précédents les différents points de vue permettent d’avancer sur les différentes intrigues. Le jeu de champs contre-champs entre le point de vue de nos héros et celui des impériaux rend encore une fois l’histoire passionnante. La capacité du Grand Amiral Thrawn à anticiper la réaction de ses adversaires est toujours aussi bluffante et amène toujours autant de suspense et de retournement de situation. Le dénouement est explosif. Trois batailles en même temps. Tout le talent de l’auteur est de réussir à mêler fin attendue et coups tordus qu’on n’avait vraiment pas vu finir, pour arriver à une fin assez ouverte qui permet de poursuivre dans l’univers de Star Wars si ça nous tente. Bref, l’auteur joue avec nos nerfs mais pour un résultat juste fantastique.

On retrouve aussi les héros qu’on aime : Luke, Leia, Yan, Chewie, R2D2, C3PO et même Lando et Wedges. Ça fait toujours autant de bien de les retrouver. Cette fois plus de duos mais des groupes plus larges et plus complexes. C’est génial de voir toute l’équipe d’Endor reformée. On finit finalement par apprendre le passé de Mara Jade et voir comment elle évolue par rapport à ça. J’avais totalement raison quand dès le premier tome je dis qu’elle pouvait être très intéressante. Ici, une grande partie du tome repose sur elle et sur les choix qu’elle fait, comment ça influence les autres et les jeux politiques en place. Mara est vraiment au centre de ce tome et tant mieux car c‘est vraiment un personnage passionnant et complexe. Elle apporte beaucoup de suspense et de rebondissements à ce tome. Sa relation avec Luke n’a pas autant évolué que je le pressentais dans ma review du tome 2, cependant on sent bien que s’est bien parti pour ne pas s’arrêter là. J’ai beaucoup aimé comment finalement elle fait la paix avec elle-même et la solution qu’elle trouve pour cela est à la fois tellement évidente quand on la lit et tellement inattendu.

L’autre personnage qui prend beaucoup d’ampleur dans ce tome c’est Karde, un contrebandier qu’on a appris à connaitre dans les tomes précédents mais qui prend ici un rôle prépondérant. Comme le fait si bien remarquer Leia à un moment, il fait penser à un autre contrebandier qui se définissait lui-même comme un gentil vaurien. Vous voyez de qui je veux parler ? Ça fait du bien de voir ce type de personnage même s’il n’est pas vraiment comparable au capitaine du Faucon (qui est et restera unique en son genre). Bref, j’ai beaucoup aimé voir Karde évolué dans ce tome et les clins d’œil à la saga originale sont très sympas.

En conclusion :

Alors voilà c’est vraiment difficile de vous expliquer toutes les qualités de ce tome sans trop en dire pour vous laisser le plaisir de découvrir ce tome et plus largement la saga. Mais c’est un vrai Star Wars ! Une apothéose qui conclut parfaitement cette trilogie. Entre action explosive, intrigues maitrisés à la perfection, et personnages au top, ce tome est exactement ce que j’aurais aimé aller voir au cinéma comme suite de Star Wars. On est plongé dans une histoire pleine de rebondissement et immersive. Bref, un sans-faute. J’ai vraiment trouvé que c’était la fin parfaite.

Sur ce, bonne lecture à tous. Et n’hésitez pas à me laisser en commentaire vos avis. Qu’est-ce que vous avez pensé de ce livre ? Est-ce qu’il vous tente ?

Note: 4.25/5 : un super bon moment

  • qualité d’écriture: 4/5
  • personnages: 4/5
  • monde: 5/5
  • plaisir de lire: 4/5

Citation:

« Au fond, pour abattre un Empire, il suffit d’être jeune, brave, convaincu et avisé. Mais pour défendre une République, il faut des héros expérimentés.»

Publicités

Une réflexion sur “L’ultime commandement de Timothy Zahn

  1. Pingback: Bilan du mois d’août – Maïssa | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s