La Bataille des Jedi, de Timothy Zahn

5-_Omnibus_(Recto)Présentation :

Auteur: Timothy Zahn

Genre: Science-fiction

Date: 1992

Série : tome 2 de La Croisade noire du Jedi fou

Édition: omnibus (existe aussi chez fleuve noir)

Garanti sans spoilers pour ceux qui n’ont pas lu le tome précédent. Mais risque de spoilers pour ceux qui n’ont pas vu la saga originale de Star Wars (épisode IV,V et VI).

Résumé :

Avant la guerre des Clones, l’Ancienne République a tenté de créer une nouvelle catégorie de vaisseaux, tous reliés les uns aux autres, et qui nécessite un équipage moitié moins nombreux que sur les destroyers. Cette flotte de 200 vaisseaux devait être le fleuron de la flotte de l’Ancienne République mais un  étrange virus a rendu fou et tuer son équipage. Avant de perdre totalement la raison, le vaisseau principal a disparu, nul ne sait où, avec le reste de la flotte. Suite à ces événements, la flotte fut appelée la Flotte Sombre et est devenue le fantasme de toute une génération rêvant de la retrouver. Mais personne n’y parvient. Cependant ces vaisseaux sont maintenant au centre de toutes les attentions. Ce qui reste de l’Empire, commandé par le  Grand Amiral Thrawn, a besoin de mettre la main dessus pour pouvoir finaliser son grand plan, qui a pour but de rétablir l’Empire. D’un autre côté, la Nouvelle République a elle aussi considérablement besoin de vaisseaux et ne peut se permettre de laisser une telle flotte aux mains de l’Empire. Une course pour retrouver ces vaisseaux, perdus depuis un demi-siècle, commence alors.

Avis :

Il y a quelques semaines, je me suis lancée dans la lecture du premier tome de cette trilogie. Je n’ai pas pu me retenir longtemps de continuer ce voyage aux confins de la galaxie. Donc on se retrouve aujourd’hui pour parler de deuxième tome, qui aurait pu être l’épisode VIII de Star Wars, si J.J. Abrams ne s’en était pas mêlé.

On reprend l’histoire quelques jours après les événements du tome précédent. Alors que le premier tome amenait de nouveaux personnages et tentait de nous faire comprendre les enjeux, cette fois on rentre directement dans l’action et les intrigues. Certes, de nouveaux personnages font aussi leur apparition dans ce tome, dont un ex-sénateur corellien (les fans comprendront peut-être à quel personnage il est lié) mais l’action reste au centre de l’histoire. J’avais reproché au tome précédent le fait qu’il n’y avait pas assez d’action mais cette fois je suis servie. Des combats, des batailles spatiales hallucinantes, des intrigues politiques, de la tension et bien sûr, l’humour des Star Wars ; tout y est. Comme dans le tome précédent, plusieurs intrigues sont mêlées, portées par des points de vue différents (Leïa, Luke, Yan, Mara et le commandant impérial Pellaeon le plus souvent). Mais malgré les nombreuses intrigues (5 minimums) qui s’entremêlent à de nombreuses reprises, on n’est pas perdu. On sait toujours où on en est, sur tous les plans. On passe facilement d’une intrigue à l’autre, parce qu’au fond elles sont toutes reliées. Cela organise un récit complexe (dans le bon sens du terme) et maintient la tension. Car ce qui se passe dans « l’histoire » d’un personnage a des conséquences sur les autres. Un des points de vue le plus intéressant est celui des impériaux car il fait contre-champ à ceux de nos héros et on voit les stratégies mises en place pour contrecarrer leur plan ce qui est juste passionnant. Cela vient de la capacité du Grand Amiral Thrawn à anticiper la réaction de ses adversaires. Il est très doué à ce petit jeu, ce qui renforce le suspense à chaque fois que nos héros sont confrontés à lui. Il a mis en place un plan complexe que l’on découvre petit à petit et qui est le fil rouge de cette trilogie. Ce tome est explosif, un vrai concentré d’action. La tension se renforce au fil des pages et la révélation finale (et inattendue) laisse présager une suite encore meilleure.

Mais le seul intérêt de ce tome ne vient pas seulement de l’histoire. Nos héros ne sont pas en reste. Ce que j’ai particulièrement aimé c’est que Timothy Zahn a réussi à respecter totalement l’esprit de Star Wars, tout en  apportant de la nouveauté (contrairement au dernier film Star Wars, ce n’est pas un redit de la saga originale). Cela est flagrant chez les personnages. Les anciens (Luke, Leïa, Yan, Chewie, R2D2, C3PO, Wedges Antilles et compagnie) sont absolument conformes à ceux qu’on connaît d’après les films et c’est vraiment un plaisir de les retrouver. Mais la nouveauté vient des équipes qu’ils forment. En effet, Timothy Zahnn casse les associations qu’on a l’habitude de voir, ce qui nous permet de découvrir les personnages sous un nouveau jour. Ainsi, de nouveaux duos se forment, dont le très amusant Chewie et Leïa, et mon préféré : Han et Lando. Le fait de mettre Yan et Lando ensemble permet de découvrir plus précisément Lando (qu’au final on voit peu vu dans les films) et d’approfondir sa relation avec Han. Avec ces deux-là, le voyage n’est pas de tout repos, les deux ayant une grande capacité à se fourrer dans les ennuis, mais ça donne aussi lieu à des échanges assez drôles. À un moment, on en apprend plus sur le passé de Han (avant qu’il devienne contrebandier). Quand on connaît mon adoration pour le personnage, on comprend aisément que j’ai adoré ce passage et que j’aimerais en savoir beaucoup plus sur le sujet (qui a été juste effleuré).

Le seul qui ne change pas vraiment de binôme c’est Luke, qui est toujours avec son fidèle R2. Mais c’est peut-être le personnage qui a le plus évolué. Il est maintenant un Maître Jedi accompli et il s’interroge sur ces capacités (sa formation a-t-elle vraiment été complète ?) et sur l’avenir de l’Ordre (est-il capable de transmettre son savoir sans faire basculer ses futurs disciples dans le Côté Obscur ?). Face à ces questions, il entrevoit un espoir : Joruus C’baoth, un Maître Jedi (qui est en réalité un clone fou). On retrouve un Luke plus profond, qui s’interroge sur son rôle et le futur. La Force est devenue pour lui une seconde nature (ce qui donne des combats spectaculaire). J’ai beaucoup aimé ce nouveau Luke, un mélange de l’ancien mais la grande naïveté en moins et avec un plus grand sens des responsabilités. J’ai beaucoup aimé ses réflexions sur la Force et ses inquiétudes. Ça lui donne un côté humain très fort. Et son lien avec C’baoth, et surtout comment il réagit, est super intéressant.

Lors de ma précédente chronique, je vous avais rapidement mentionné le personnage de Mara Jade,  personnage ambigu qui voue une haine à Luke et dont le mystérieux passé est lié à l’Empire et qui va prendre une place très importante dans la suite de l’univers étendu de Star Wars (tous les livres écrits pour compléter l’univers). J’avais dit qu’elle pouvait se révéler très intéressante et j’avais raison !! Dans ce tome, on en apprend plus sur son passé (bien qu’il y ait encore tellement de choses à apprendre sur elle) et sur ses réactions. J’ai adoré ce personnage qui ne se laisse pas faire ! De par ses connaissances et ce qu’on apprend sur elle dans ce tome (dont une énorme révélation qui m’a scotché !) on peut dire qu’elle est fascinante. Bref, j’ai eu un gros coup de cœur pour ce personnage. Même si j’entrevois assez facilement comment va évoluer sa relation avec Luke (mais je peux me tromper …), j’ai hâte de voir ce qui va lui arriver dans le prochain tome.

En conclusion :

Un vrai Star Wars ! Entre actions explosives, intrigues maitrisés à la perfection, et personnages au top, ce tome est exactement ce que j’aurais aimé aller voir au cinéma comme suite de Star Wars. Les nouveautés qu’inclut Timothy Zahn s’intègrent parfaitement à la trilogie d’origine (que ce soit les personnages, les nouvelles planètes, les intrigues). On est plongé dans une histoire pleine de rebondissement et immersive. Bref un sans-faute. Et la suite s’annonce au même niveau, voir encore meilleur.

Sur ce, bonne lecture à tous. Et n’hésitez pas à me laisser en commentaire vos avis. Qu’est-ce que vous avez pensé de ce livre ? Est-ce qu’il vous tente ?

Note: 4.75/5 : un super bon moment! (J’aurais pu mettre 5 mais je veux me laisser une marge de manœuvre au cas où le suivant est encore meilleur)

  • qualité d’écriture: 4.5/5
  • personnages: 5/5
  • monde: 5/5
  • plaisir de lire: 4.5/5

Citation:

« Il hocha la tête et s’éloigna en s’efforçant de se comporter comme un habitué des lieux. Ses pas résonnaient sur le sol de métal, lui rappelant cette première visite sur l’Étoile Noire qui avait bien failli tourner au désastre.
Mais alors, il n’était qu’un gamin ébloui par des visions de gloire et d’héroïsme, trop naïf encore pour comprendre les dangers mortels qui le guettaient. Aujourd’hui, il était plus âgé, plus expérimenté, et il savait exactement dans quoi il plongeait.
Mais il ne ralentissait pas pour autant. Il se demanda vaguement s’il était plus inconscient ou non. »

Publicités

Une réflexion sur “La Bataille des Jedi, de Timothy Zahn

  1. Pingback: L’ultime commandement de Timothy Zahn | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s