L’héritier de l’Empire, de Timothy Zahn

5-_Omnibus_(Recto)Présentation :

Auteur: Timothy Zahn

Genre: Science-fiction

Date: 1991

Série : tome 1 de La Croisade noire du Jedi fou

Édition: omnibus (existe aussi chez fleuve noir)

Risque de spoiler pour ceux qui n’ont pas vu la saga originale de Star Wars (épisodes IV, V et VI). (Si, si ça existe les gens qui n’ont pas vu Star Wars)

Résumé :

5 ans après la bataille d’Endor et la mort de l’Empereur, la Nouvelle République tente de créer un gouvernement stable. Malheureusement, toute la flotte de l’Empire n’a pas disparu en même temps que l’Empereur et elle se regroupe aux confins de la galaxie. À sa tête, le grand Amiral Thrawn monte un plan machiavélique pour reprendre l’avantage dans cette guerre. Luke Skywalker est contacté mentalement par Joruus C’baoth. Troublé et heureux d’apprendre qu’il n’est plus le seul jedi en vie, il va à sa rencontre. Mais si Jorus n’était pas ce qu’il prétend …

Avis :

Mercredi, on était le 4 mai, soit May the 4th pour les anglophones, c’est-à-dire la journée dédiée à Star Wars, à cause d’un jeu de mots avec « May the Force (Fourth) Be With You » (« Que la Force soit avec toi »). Je n’ai donc pas résisté à l’envie de lire un livre tiré de cet univers. Mon choix s’est porté sur la trilogie de Zahn, car c’est celle qui est, chronologiquement, la plus proche de la fin de la trilogie originale, et qui aurait donc pu faire un très bon épisode VII (avec un scénario original cette fois, hein J.J. Abrams !). Et parce que ce livre traine dans ma PAL depuis cet hiver.

Comme l’histoire reprend seulement 5 ans après l’épisode VI, il n’y a pas une tonne de nouveaux personnages qu’on est censé connaitre. On retrouve Luke, Leïa, Han, Chewie, etc. Leur situation a un peu évolué, mais pas de quoi être perdu car tout est expliqué. J’ai été contente de retrouver ces personnages sans être totalement perdu (comme cela arrive trop souvent quand on lit des livres de l’univers étendu de Star Wars). Ils sont, pour la plupart, fidèles aux caractères qu’ils ont dans les films. Donc c’est un pur bonheur de les retrouver. Comme si on avait le droit à un supplément. Le seul dont le caractère change un peu c’est Yan Solo, qui est plus protecteur (et pour cause), mais ça n’enlève rien à son charme, au contraire. Face aux anciens, on a quand même deux ou trois nouveaux, dont la très prometteuse Mara Jade (qui prendra une place très importante dans le reste de l’univers étendu), qui semble vouer une haine très intense à Luke sans qu’on sache pourquoi et dont le passé trouble semble lié à l’Empire, bien qu’on ne sache pas comment. Ce nouveau personnage me paraît très prometteur pour la suite et j’ai hâte de voir comment elle va évoluer dans les tomes suivants (il s’agit d’une trilogie). L’autre nouveau personnage c’est l’amiral Tahn, un tacticien hors pair, capable de prévoir les réactions des gens, et de trouver des pistes à partir de minuscules indices. Un vrai Sherlock Holmes (ce qui venant de moi n’est pas peu dire) ! Et même si c’est le méchant de l’histoire, il est à la fois fascinant et redoutable.

Vous allez me dire, tout ça c’est bien beau, mais qu’en est-il de l’histoire ? Est-ce qu’elle tient la route ? Eh bien … oui ! L’histoire est parfaite. Dans ce tome, il n’y a pas beaucoup de grosses scènes d’action où ça se bat dans tous les sens (il y a en quand même c’est un Star Wars), mais Timothy Zahn, lui, s’intéresse à la psyché de nos personnages. Ainsi, on voit les doutes de Luke, dernier des jedi, qui doit transmettre son savoir, sans être sûr qu’il en est capable. Et c’est super intéressant car ça donne une profondeur incroyable aux personnages, comme si on les redécouvrait sous un nouvel angle. Comme il s’agit d’un Star Wars on a bien sûr plusieurs intrigues qui se mêlent. Donc on a Luke qui est contacté par un jedi. Suite aux doutes qu’il a eu, face à ses capacités, il est très heureux de pouvoir rencontrer un autre que lui. Mais il s’agit en fait d’un clone fou (non c’est pas un spoil on le sait dans les 10 premières pages). D’un autre côté, Leïa est victime d’attaques, car les impériaux essayent de l’enlever. Il y a aussi l’intrigue avec Mara et les manœuvres de l’amiral Tahn (le chef de la flotte impériale). Tout cela crée une histoire complexe dans lequel on ne s’ennuie jamais car il se passe toujours quelque chose. Le récit est plein de rebondissement. Cela vient en partie du fait, qu’on suit le point de vue de différents personnages, passant de Luke, à Leïa, à Mara, à Yan et au commandant impérial Pellaeon (le second de Tahn). Ainsi on peut voir une situation de différents points de vue. Cela est particulièrement intéressant quand on voit les héros de la République mettre en place une stratégie pour leurrer les impériaux et que dans la scène suivante on voit comment les impériaux gère le leurre. L’autre sens existe aussi, avec les stratégies des impériaux et comment cela a des répercussions sur nos héros. Cela crée un récit très dynamique, on les révélations s’enchainent. On en sait toujours en peu plus que nos héros (la plupart du temps) du coup c’est très intéressant de voir leurs réactions, comment ils tombent dans les pièges ou non.

Star Wars ne serait pas Star Wars sans ces nouvelles planètes et ces espèces incroyables. Ici pas de soucis à se faire. On rencontre des races incroyables comme les Noghri, des espèces d’assassins ahurissants, des bestioles en fourrures qui s’habillent de jaune, ou des animaux capables de détourner la Force. Bref on en prend plein les yeux. On visite de nouvelles planètes aux paysages spectaculaires. Mais on se retrouve aussi dans des lieux  que l’on connaît bien et que l’on est très heureux de retrouver (Dagobah entre autres). Je pense que ma planète préférée dans ce tome, reste Kashyyyk, la planète des wookies. Quand on connaît mon amour pour Chewie, il y a rien d’étonnant à ce que j’ai adoré pouvoir explorer un peu plus cette planète et la civilisation des wookies. J’ai beaucoup aimé en apprendre plus sur eux. Et en plus cela permet de voir encore plus Chewie, alors que demandé plus ?

Bah peut-être un peu plus d’action. Parce que mis à part quelques scènes de combat et deux-trois combats spatiaux, on n’a pas vraiment d’action (au sens où ça bouge dans tous les sens), comme on peut le voir dans Star Wars. Tout se concentre à la fin, comme d’habitude et c’est un peu dommage. Cela s’explique en partie par une volonté de s’intéresser aux personnages et de leur donner une vraie psychologie (ce qui est très bien). Mais aussi et surtout parce que c’est un premier tome, donc il met de très nombreuses choses en place, qui sont nécessaires pour qu’on puisse comprendre la suite.

En conclusion :

J’ai adoré me replonger dans l’univers de Star Wars à travers ce roman. On y trouve une histoire originale qui arrive à mêler à la perfection nostalgie (en nous permettant de retrouver des personnages et des lieux qu’on connaît) et innovation, sans trahir l’âme de Star Wars. Ce qui n’est pas un mince exploit ! Le livre colle tout à fait à l’univers, nous y plonge et arrive à nous amener vers des contrés encore inexplorés. L’histoire est juste prenante et dynamique. J’ai adoré découvrir le personnage de Mara. Donc j’ai beaucoup aimé cette lecture. Seul bémol : j’aurais aimé un tout petit peu plus d’action (mais ça c’est parce que je suis exigeante avec les Star Wars)

Sur ce, bonne lecture à tous. Et n’hésitez pas à me laisser en commentaire vos avis. Qu’est-ce que vous avez pensé de ce livre ? Est-ce qu’il vous tente ?

Note: 4.5/5 : un bon moment !

  • qualité d’écriture: 4/5
  • personnages: 5/5
  • monde: 5/5
  • plaisir de lire: 4/5

Citation:

« Mais si Mon Mothma tenait tellement à se vanter d’avoir des Jedi autour d’elle, elle aurait pu au moins laisser Leia à ses études plutôt que de la plonger dans des corvées diplomatiques. Telles que se présentaient les choses, n’importe quel escargot ambitieux risquait d’être un Maître Jedi avant elle. »

 

Publicités

7 réflexions sur “L’héritier de l’Empire, de Timothy Zahn

  1. Pingback: TAG : Big Book Phobia | Lestrange in wonderland

  2. Pingback: Bilan du mois de mai | Lestrange in wonderland

  3. Pingback: L’ultime commandement de Timothy Zahn | Lestrange in wonderland

  4. Pingback: Le A to Z book Tag ! | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s