Les Fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

81yy6fdhtjlPrésentation :

Auteur: Christelle Dabos

Genre: Fantastique, jeunesse

Série : La Passe-Miroir

Date: 2013

Édition: Gallimard jeunesse

Résumé :

Ophélie vit sur l’arche d’Anima. Comme tous les habitants de cette arche, elle a des dons particuliers : elle peut lire le passé des objets en les touchants et traverser les miroirs.  Cette jeune fille maladroite et discrète est fiancée malgré elle au glacial Thorn, du clan des Dragons. Ophélie doit quitter son arche et sa famille  pour suivre son fiancé sur l’arche dont il est originaire : le Pôle et sa capitale Citacielle. Très vite, la jeune fille va se rendre compte que la vie au Pôle est très différente de sur Anima : tout y est complot. Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel.

Avis :

J’ai vu ce livre défilé sur pas mal de blogs et je l’ai repéré depuis la sortie du tome deux en novembre. J’ai tout de suite été attirée par la couverture qui est absolument magnifique. (Oui je sais c’est exactement le contraire de ce que j’ai dit dans mon dernier tag, mais que voulez-vous je suis pleine des contractions 🙂 )J’ai pris pas mal de temps avant de le sortir de ma PAL car quand un livre a des avis un peu trop unanimes ça a tendance à me faire fuir. Cependant, cette semaine, n’y tenant plus, je me suis plongée dedans, et je ne le regrette absolument pas, vu que c’est un immense coup de cœur.

Le résumé ne me faisait pas rêver : complot de cours et « histoire d’amour » (ou du moins de mariage) ce n’est pas ma tasse de thé. Et pourtant, dès les premières lignes j’ai été emportée dans un univers si riche que  même après avoir fermé le livre (qui est quand même un pavé) je n’en suis toujours pas rassasiée. J’ai adoré découvrir les pouvoirs des différentes familles et les différentes arches. C’est le pouvoir d’Ophélie qui m’a le plus émerveillé : lire le passé des objets, c’est juste incroyable. Et du coup elle entretient une relation très particulière aux objets que je trouve assez drôle (son écharpe par exemple devient carrément un des personnages de l’histoire). On passe peu de temps sur Anima, mais la description du Pôle est incroyable. Malgré la chaleur de ces derniers jours, en lisant le livre j’avais l’impression d’y être et de subir les – 25° continuels. Cela est dû aux descriptions très vivantes de Christelle Dabos, dont je salue la plume immersive et extraordinairement prenante.  L’univers que nous offre l’auteur est incroyablement riche et unique (je n’ai pas vu d’autres univers qui s’en rapprochent).

La société hiérarchisée du Pôle est elle aussi assez incroyable. On y rencontre des personnages haut en couleur et tous très surprenants. Comme à la cour de Versailles au temps de Louis XIV, chacun tente de s’attirer les faveurs du maitre des lieux, ici Farouk, l’esprit de famille. Tous les moyens sont bons pour y parvenir : médisances, complots, mensonges, meurtres, trahisons. À la base, je ne suis pas fan des romans de cours, mais je me suis laissée happer par l’univers fantastique et l’intrigue extrêmement bien trouvée de ce livre. Impossible de décrocher tant les retournements de situations s’enchainent et les interrogations nous tiennent en haleine jusqu’à la toute fin. Comme Ophélie, on cherche à démêler le vrai du faux et  à qui on peut faire confiance, dans ce monde où les gens ne sont pas ce qu’ils ont l’air d’être. Ce monde de faux-semblant est rendu possible par la description tout en subtilité que fait Christelle Dabros des personnages. Ils sont partie prenante de l’histoire et j’ai appris à tous les aimer, pourtant avec Ophélie et Thorn ce n’était vraiment pas gagné d’avance.

La description des personnages principaux ne m’a pas convaincu au premier abord. Ophélie, décrite comme la maladroite de service, qui se cache derrière une énorme échappe et de grosses lunettes  et qui est passive pendant une grande partie du roman, n’avait vraiment rien pour attirer ma sympathie et pourtant il y a quelque chose chez ce personnage qui a réussi à me convaincre. Finalement je me suis très vite prise de sympathie pour elle, même si elle garde la plupart du temps ce qu’elle pense pour elle, laissant les autres décider et même si on insiste parfois trop sur sa maladresse. Il y a quelque chose chez elle, que je n’arrive pas vraiment à définir mais qui fait que je l’adore, tout simplement. Elle est le personnage principal, donc on est prit dans ses aventures et c’est par ces yeux et ces pensées qu’on découvre le Pôle et, comme elle, on cherche à comprendre dans quoi elle a été embarquée. On se prend très rapidement d’affection pour cette fille maladroite et naïve qui tient un petit musée, et qui se retrouve contrainte d’épouser Thorn. Mais ce que j’ai vraiment aimé c’est l’évolution du personnage. À la fin, on découvre une nouvelle Ophélie, ce qui promet pas mal de chose  pour le tome 2.

L’autre personnage principal, Thorn, n’avait rien non plus pour attirer ma sympathie : silencieux, froid, dédaigneux à la limite de l’impolitesse, toujours pressé. Et pourtant, au fil du roman et de l’évolution de sa relation avec Ophélie, on découvre que peut-être ses manières froides caches plus qu’il n’y paraît. J’ai adoré ce personnage, qui au final m’a fait penser à Monsieur Darcy (autant celui d‘Orgueil et Préjugés que de Bridget Jones d’ailleurs). Il est touchant tout en restant très mystérieux et j’ai hâte de pouvoir en appendre plus sur lui. Il y a une ambivalence profonde chez ce personnage : est-ce le personnage froid et calculateur qu’il semble être ou quelqu’un qui souffre de manque d’amour ? Dans tous les cas, j’ai fini par tomber légèrement sous son charme, même si je n’arrive pas à me faire un avis tranché sur lui. D’ailleurs, j’aime beaucoup le mystère qui entoure ce personnage et qui donne lieu à de nombreux retournements de situations.

En conclusion :

Vous l’aurez surement compris j’ai vraiment adoré ce roman, malgré un résumé qui ne m’avait pas forcément convaincu. Je ne trouve absolument rien à y redire. Tout, des personnages à l’univers, en passant par l’histoire et l’écriture, m’ont convaincu. S’il n’y a qu’un point négatif (qui n’en est pas vraiment un) c’est qu’à la fin on n’est pas rassasié et qu’on n’a qu’une envie : se jeter sur le tome d’après. Je ne suis pas sûre d’avoir réussir à vous transmettre tout ce que ce livre m’a fait ressentir (je pense qu’une partie de moi est resté au Pôle), alors si vous voulez vous faire votre avis je vous conseille vivement de le lire (et de ne pas être effrayé par le nombre de pages il est tellement prenant qu’il se lit très vite)

Sur ce, bonne lecture à tous. Et n’hésitez pas à me laisser en commentaire vos avis si vous avez lu ce livre, et ce que vous en avez pensé.

Note: 6/5 (je sais que c’est pas possible mais je le fais quand même :-p ) :  un coup de cœur

  • qualité d’écriture: 6/5
  • personnages: 6/5
  • monde: 6/5
  • plaisir de lire: 6/5

Citation:

« — J’ai tué un homme.
Il avait jeté cela d’un ton nonchalant, comme une banalité, entre deux lampées de soupe. Les lunettes d’Ophélie blêmirent. A côté d’elle, la tante Roseline s’étrangla, au bord de la syncope. Berenilde reposa sa coupe de vin d’un geste calme sur la nappe de dentelle.
— Où ? Quand ?
Ophélie, elle, aurait demandé : « Qui ? Pourquoi ? »
— A l’aérogare, avant que je n’embarque pour Anima, répondit Thorn d’une voix posée. Un disgracié qu’un individu mal intentionné m’a dépêché aux trousses. J’ai quelque peu précipité mon voyage en conséquence.
— Tu as bien fait.
Ophélie se crispa sur sa chaise. Comment donc, c’était tout ?
« Tu es un assassin, parfait, passe-moi le sel… » »

 

Publicités

19 réflexions sur “Les Fiancés de l’hiver de Christelle Dabos

  1. Pingback: Les Fiancés de l’hiver de Christelle Dabos — Lestrange in wonderland – musnadjia423wordpress

  2. Pingback: Les Disparus du Clairedelune de Christelle Dabos | Lestrange in wonderland

  3. Pingback: Bilan du mois d’avril | Lestrange in wonderland

  4. Pingback: Tag P.O.C.K.E.T J.E.U.N.E.S.S.E | Lestrange in wonderland

  5. Pingback: Potter Tag | Lestrange in wonderland

  6. Pingback: Les 1 an du blog !!! | Lestrange in wonderland

  7. Pingback: Tag : 13 livres à conseiller | Lestrange in wonderland

  8. Pingback: Le A to Z book Tag ! | Lestrange in wonderland

  9. Pingback: The End of the year book tag | Lestrange in wonderland

  10. Pingback: Lestrange in wonderland

  11. Pingback: Je suis une fangirl (tag) | Lestrange in wonderland

  12. Pingback: TAG : Gâteau Littéraire | Lestrange in wonderland

  13. Pingback: Bilan du mois de mai – Maïssa | Lestrange in wonderland

  14. Pingback: Quels livres choisir pour cet été ? | Lestrange in wonderland

  15. Pingback: Tag de l’été | Lestrange in wonderland

  16. Pingback: Tag La Passe-Miroir | Lestrange in wonderland

  17. Pingback: Bilan août – Maïssa | Lestrange in wonderland

  18. Pingback: La Mémoire de Babel de Christelle Dabos | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s