Divergente de Veronica Roth

divergente-430363Présentation :

Auteur: Veronica Roth

Genre: Dystopie, young-adult

Date: 2011

Édition: Nathan

Résumé :

Béatrice (alias Tris) vit à Chicago dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions afin de maintenir la paix. Chaque faction a une philosophie spécifique qui repose sur une qualité qui leur est propre : Altruiste, Sincère, Érudit, Fraternel et Audacieux. À 16 ans, comme tous les enfants de son âge, Béatrice doit choisir la faction à laquelle elle appartiendra pour le reste de sa vie. Afin de l’aider, elle passe un test d’aptitude, mais, cas exceptionnel, celui-ci n’est pas concluant. Béatrice est une divergente (elle appartient à différentes factions). Malheureusement pour elle, les divergents sont considérés comme des troubles dans la société et sont tués. Béatrice va devoir cacher son secret.

Avis :

Le troisième opus de Divergente va sortir au mois de mars au cinéma alors je me suis dit qu’il était grand temps que je lise les livres (dans l’espoir de les avoirs fini avant la sortie du film). J’ai pas mal aimé les films et donc comme pour Hunger Game il m’a fallu du temps pour me décider à les lire. Une amie m’ayant prêté les livres, j’ai vu là une bonne occasion de les lire (je sais que je dis beaucoup ça en ce moment mais : merci à elle). Mon avis sur Divergente est assez mitigé.

Dès le début on se retrouve plongé dans le système des factions. Et j’ai adoré ça. L’univers mis en place par Veronica Roth est juste incroyable et très riche. J’ai aimé pouvoir découvrir certaines factions et j’ai hâte de lire les tomes suivants afin d’en découvrir d’autres. Ce monde est totalement crédible et il tient parfaitement la route. Le plus c’est qu’on le découvre de manière progressive auprès de Tris.

Dans ce volume on suit Béatrice/Tris dans son évolution au sein de cette société. J’ai un léger problème avec le personnage de Tris : je ne comprends pas toujours ses réactions surtout par rapport à Quatre. Pour moi, Tris a en elle une vrai force, elle est courageuse, intrépide, déterminée, bref une vraie héroïne malgré ses moments de doute qui la rendent humaine (ça j’aime beaucoup). Mais dès que Quatre est dans le coin elle n’arrête pas de se dénigrer. D’ailleurs, j’adore Quatre mais dès que leur histoire est « officielle » (au sens où Tris arrête de ne pas voir ce qui est juste sous ses yeux), il change presque totalement de caractère et devient tout gentil. Non !!! Moi je préférais le Quatre sure de lui, dur, froid, réservé, presque arrogant et méchant à certains moments. Alors oui, j’ai du mal avec les romances à la base, mais celle-là sérieusement j’ai encore plus de mal. Parce que 1. je ne supporte pas quand l’héroïne soit dans le déni le plus total (l’attitude de Quatre se voit à des kilomètres et elle n’arrête pas de se plaindre qu’il est méchant avec elle. Non mais sérieux !!!). 2. mentalement, elle est forte et ne se laisse pas démonter par les obstacles mais dès qu’il est question de Quatre elle n’arrête pas de se dénigrer, ce qui me tape sur les nerfs. Bref, séparément j’adore ces deux personnages mais ensemble ils ont tendance à me casser les pieds. Autant j’ai vraiment bien aimé les moments où ils se tournaient autour (oui même le déni était supportable), autant dès qu’ils s’avouent leurs sentiments ils deviennent juste mièvres. À croire que d’un coup on a changé de personnage.

Bon, la romance mise à part (heureusement elle n’est pas au premier plan), j’ai beaucoup aimé les personnages, les principaux comme les secondaires. J’adore Quatre (avant le côté mièvre), parce qu’il est vraiment badass, genre il fait le mec inatteignable mais c’est en fait quelqu’un d’intelligent, gentil (oui ça lui arrive) et protecteur envers Tris qui a une forte tendance à foncer dans le tas sans réfléchir (encore une de ses qualités). Et surtout j’ai aimé son passé, qui lui donne une vraie profondeur (tout comme ses faiblesses et ses peurs), et qui s’annonce important pour la suite. J’ai aussi aimé sa relation avec Tris (au début) : le côté je t’évite les emmerdes les plus importantes mais je ne suis pas ton ami. Mon autre personnage coup de cœur c’est Christina, l’amie de Tris. J’ai tout adoré chez elle de son caractère bien trempé à son don pour les phrases qui tombent au mauvais moment. Mais plus largement, je me suis attachée à tous les personnages, que ce soit Caleb le frère de Tris qu’on voit pourtant que très peu de temps, ou Peter et Al qui m’ont simplement bouleversé. Et comme le monde est bien fait j’ai adoré détester les méchants.

Le déroulement de l’histoire est aussi un des points forts du roman. On va d’un point à un autre de façon très bien menée. L’auteur nous fait vivre des émotions à un rythme effréné, et on plonge très rapidement dans l’histoire avant de ne plus pouvoir la lâcher. La plume de Veronica Roth est efficace ce qui rend les scènes d’action palpitantes. Seul bémol : j’ai vu les films donc je m’attendais à plus d’action, or dans les livres (comme la plupart du temps) elle est plutôt concentrée vers la fin. Certes, tout au long de l’apprentissage de Tris, on a de nombreuses actions mais elles sont pour la plupart assez brèves et coupées de temps morts afin que les relations entre les personnages puissent se nouer. Mais ça ne gêne pas tellement la lecture qui reste un vrai page-turner. La preuve : j’ai terminé le roman en deux jours malgré un emploi du temps des plus chargés. D’ailleurs j’ai bien aimé le moment d’apprentissage de Tris. Elle ne devient pas une guerrière du jour au lendemain et j’ai bien aimé cette évolution dans le personnage. Elle s’en durcit au fur et à mesure. La grosse action se déroule à la fin et est absolument explosive. Pendant 50 pages, impossible de reposer le livre même si votre vie en dépend. Il y a des rebondissements, de l’action, des sacrifices, des pertes, des retrouvailles. Ce concentré d’action et d’émotions est juste fantastique. Mais j’ai trouvé que ça nous tombait un peu dessus de manière assez artificiel. Cependant ça n’enlève rien à la qualité du livre, et à son côté immersif.

En conclusion :

Mon avis est plutôt partagé sur ce livre car il y a des points qui m’ont beaucoup plu : le principe des factions, les personnages, le style de l’auteur, l’histoire. Mais cela n’a pas suffi à totalement rattraper les points plus négatifs : les réactions parfois excessives de Tris, la romance guimauve, et l’action finale qui sort de nulle part. Mais dans l’ensemble les points forts l’emportent sur les faiblesses du roman, surtout qu’on se laisse très facilement entrainer dans l’histoire. Je vais donc lire la suite parce que j’ai envie de retrouver les personnages et de voir ce qu’ils leurs arrivent mais j’ai quelques craintes surtout par rapport à la romance et au caractère de Tris.

Sur ce, bonne lecture à tous. Et n’hésitez pas à me laisser en commentaire vos avis si vous avez lu ce livre, et ce que vous en avez pensé.

Note: 4/5 : un bon livre.

  • qualité d’écriture: 4/5
  • personnages: 4/5
  • monde: 5/5
  • plaisir de lire: 3.5/5

Citation:

« – Tu sais que la plupart des garçons se réjouiraient d’être enfermés avec une fille dans un endroit aussi restreint ?

Crétine. Je lève les yeux au ciel.

– Sauf les claustrophobes, Tris. »

 

Publicités

10 réflexions sur “Divergente de Veronica Roth

  1. Pingback: Divergente 2 : L’Insurection de Veronica Roth | Lestrange in wonderland

  2. Pingback: Bilan du mois de février – Maïssa | Lestrange in wonderland

  3. En ce qui concerne la romance de Tris et Quatre, je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi. Je pense que l’attitude de Tris peut s’expliquer par l’éducation qu’elle a reçut dans son ancienne fraction. Les altruistes se contente de contacte humain cordiale humain entre eux. Ce qui peut expliquer que même si elle prend confiance quant à ces capacité lors de l’initiation, elle aurait notamment plus de mal avec les garçon ;p. Enfin ceci n’est qu’un avis personnel

    Aimé par 1 personne

    • Effectivement vu comme ça parait plus logique. J’avais pas vu ça avec ce point de vue. Mais ce n’est quand même l’aspect du livre qui m’a le plus convaincue.

      J'aime

  4. Pingback: Divergente 3 de Veronica Roth | Lestrange in wonderland

  5. Pingback: Tag : 13 livres à conseiller | Lestrange in wonderland

  6. Pingback: Bilan du mois d’août – Maïssa | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s