Les Âmes Vagabondes de Stephenie Meyer

Les âmes vagabondesPrésentation :

Auteur: Stephenie Meyer

Genre: science-fiction

Date: 2008

Édition: JC Lattés

Résumé :

La Terre a été envahie. Les envahisseurs invisibles, appelés âmes, s’installent dans les humains et neutralisent leurs esprits tout en s’emparant de leurs corps. Mélanie vient d’être capturée et on lui implante une âme qui a déjà connu de nombreux corps, Vagabonde. Mais cette implantation est particulière parce que les humains sont soumis à un flot constants d’émotions trop vifs pour les âmes, parce que Mélanie est une humaine rebelle qui n’était pas sous le contrôle des âmes et elle refuse de laisser place à Vagabonde qui tente de la contrôler, parce que Mélanie a un secret : quelques part dans le désert se cachent son petit frère, Jamie, et l’homme qu’elle aime, Jared. Vagabonde essaye d’exploiter les souvenirs de Mélanie pour les retrouver et les livrer aux autorités. Mais Mélanie submerge Vagabonde de ses souvenirs de Jared. Incapable de dissocier ses pulsions de celles de Mélanie, Vagabonde commence à tomber amoureuse de l’homme qu’elle doit livrer aux Traqueurs. Mélanie et Vagabonde alliées malgré elles, vont se lancer dans une quête pour sauver l’homme qu’elles aiment toutes les deux.

Avis :

J’avais beaucoup entendu parler de ce livre et du film qui en a été tiré (que je n’ai pas vu) mais il m’a fallu beaucoup de temps pour me décider à le lire. Je craignais de tomber dans le romantisme agaçant de Twilight. Finalement une amie m’a prêté le livre (merci à elle) et le moins qu’on puisse dire c’est que ça a été une bonne surprise.

La première chose qui m’a marqué quand j’ai commencé ma lecture c’est le point de vue adopté. En effet, ce n’est pas Mélanie mais Vagabonde qui raconte l’histoire. Au tout début, j’ai eu un peu de mal à me faire à ce point de vue (je pense d’ailleurs toujours que celui de Mélanie aurait peut-être été intéressant) mais finalement c’est ce point de vue particulier qui donne tout son sel à l’histoire. Ce n’est donc plus l’histoire de la lutte de Mélanie pour rester présente mais la lutte de Vagabonde pour faire taire la voix de Mélanie dans sa tête et de devenir une âme comme les autres, et c’est ça qui est intéressant. Stephenie Meyer arrive à nous faire vivre pleinement les deux personnages, l’un n’est pas le faire-valoir de l’autre, ce sont entièrement deux personnes distinctes réunies en une seule, et c’est là que repose la virtuosité du roman.

Le concept de base de l’histoire est très intéressant. Le fait qu’elles soient deux dans le même corps donne des dialogues très marrants. J’ai regretté que le côté science-fiction soit rapidement mis de côté au profit de véritable thème du roman : les relations humaines, dont le plus agaçant représentant est l’amour. Comme si l’histoire de la Terre envahie n’était qu’un prétexte au service du triangle amoureux le plus bizarre que je n’ai jamais vu (et pourtant en ce moment on ne voit que ça !). En gros Mélanie est amoureuse de Jared et Vagabonde de quelqu’un d’autre. Jusque-là ce n’est pas trop dur, mais ça se complique puisque Vagabonde est aussi légèrement amoureuse de Jared alors que Mélanie n’aime pas particulièrement l’homme qu’aime Vagabonde. C’est bon vous suivez toujours ? Cela donne des scènes hilarantes (volontaire ou non) que ce soit entre les deux filles ou entre les deux garçons (car rappelons que Mélanie et Vagabonde partage le même corps mais que c’est Vagabonde qui est au commande) mais malheureusement cela donne aussi des scènes un peu trop mielleuses à mon goût. Cependant même si la romance est pas mal appuyée, elle n’est pas insupportable (elle est même plutôt pas mal) en grande partie grâce à l’humour présent dans le bouquin mais aussi parce qu’elle n’est pas au centre de l’histoire. Le don de Stephenie Meyer est sans conteste de réussir à nous transporter dans cet univers. Malgré un début un peu long, dès le début de l’action les 600 pages de ce pavé sont passées à une vitesse ahurissante. À chaque fois qu’on repose le romain, on a tout de suite envie de le reprendre et de lire avidement ce qui attend ensuite nos personnages. En plus, chaque fin de chapitre est comme un mini cliffhanger qui nous pousse à continuer. J’ai été totalement prise dans cette lecture, et le rythme soutenu m’a emporté dans le style fluide de Stephenie Meyer, pour me laisser bouche bée à la fin du roman.

Le seul point négatif (vraiment négatif les autres ne sont pas tellement gênants) c’est la fin. L’histoire se termine, fin du chapitre final, tout est bouclé mais Stephenie Meyer a rajouté un épilogue (je commence sérieusement à avoir un problème avec ça). L’épilogue est juste méchant, parce qu’il relance quelque chose et ça peut pas aboutir parce qu’il y a pas de suite. Juste pour bien vous faire comprend je vais vous donner le titre du chapitre d’épilogue : « épilogue : à suivre … » !!! Ce n’est pas un peu se foutre de la gueule du lecteur ?! Parce qu’’il n’y a pas eu (du moins à ma connaissance) de suite et surtout que l‘épilogue n’était pas nécessaire, vu comment se termine le chapitre précédent c’était amplement suffisant. Alors certes, Stephenie Meyer a peut-être voulu faire une fin ouverte pour se laisser une chance de pouvoir reprendre son histoire mais 1, ce n’est pas nécessaire et 2 c’est juste frustrant parce qu’elle nous fait miroiter un monde plus grand auquel on n’a pas accès. Bref cet épilogue est juste sadique.

Le point fort de ce roman c’est ces personnages terriblement attachants. Dans ce livre on rencontre une grande communauté de personnages, tous différents les uns des autres. Ils ont chacun quelque chose qui fait qu’on s’y attache, même si nos jugements sont étroitement liés à ceux de Vagabonde. Parmi mes personnages préférés se trouve Jamie, le petit frère de Mélanie. Il est, je pense, le plus attachant de tous parce qu’il est d’une grande bonté et en même temps il est tellement jeune que comme Mélanie on a envie de le protéger et qu’il ne lui arrive rien. Et il y a Jared. Ah Jared ! À lui tout seul il m’a convaincue de lire le roman. Ça faisait très longtemps que je n’avais pas eu de « crush » pour un personnage masculin dans un roman, mais Jared … Il est à la fois protecteur, fort, gentil (quand il veut), touchant dans son amour pour Mélanie mais aussi buté, violent parfois, et incroyablement sexy surtout même quand il se met en colère. Bref, Jared quoi. À lui tout seul il est la meilleure des raisons pour lire le roman. Le garçon dont tombe amoureuse Vagabonde est pas mal dans son genre non plus, mais je n’en dirais pas plus pour vous laisser le découvrir. D’un autre côté on a Mélanie, dont j’ai adoré les sarcasmes, la force mais aussi ses faiblesses. Mélanie est souvent celle qui amène l’humour. Et enfin on a Vagabonde. J’ai eu un peu de mal à adhérer à Vagabonde au début. On a du mal à l’apprécier car elle est celle qui « vole » la vie de Mélanie, mais on se fait rapidement à son caractère et on apprend à l’apprécier voir à l’aimer. C’est le personnage qui m’a le plus touché mais aussi celui qui m‘a le plus agacé. Elle n’avait pas demandé à avoir le corps de Mélanie mais elle fait avec. Tout comme Mélanie, on passe par différentes émotions face à Vagabonde : la haine, la compassion, la pitié, l’incompréhension, l’amour. En fait, aucun des personnages n’est ni tout blanc ni tout noir, Vagabonde et Mélanie les premières, ce qui rend le roman intéressant. Cependant Vagabonde a tendance à se voiler la face et à être dans le déni et le sacrifice, ce qui a tendance à m’énerver. Son déni est tel que je me rends compte de certaines chose qu’elle met une cinquantaine de pages à comprendre. Mais ce côté irritant disparait assez rapidement parce qu’on est pris dans un raz-de-marée d’émotions en grande partie grâce à Vagabonde qui ne nous ménage pas.

En conclusion :

Il est très dur de trouver les mots justes pour parle de ce livre, parce qu’alors qu’il avait tout pour que je le déteste (narrateur dans le déni, triangle amoureux, romance trop appuyée), et pourtant il est à deux doigts du coup de cœur. L’histoire, les personnages, l’univers, le suspense, l’humour, Jared, tout cela a relativisé, voire même fait disparaitre les côté que j’aimais moins. J’ai été totalement prise dans ce roman, et j’ai adoré le voyage. Il manque un je-ne sais-quoi pour en faire un coup de cœur absolu. J’ai adoré ma lecture, mais je n’arrive pas à trouver les mots pour en parler parce que ce livre ne s’explique pas, il se ressent. Je ne peux donc que vous conseiller d’aller vous faire votre propre avis.

Sur ce bonne lecture à tous. Et n’hésitez pas à me laisser en commentaire vos avis si vous avez lu ce livre, et ce que vous en avez pensé.

Note: 4.5/5

  • qualité d’écriture: 4.5/5
  • personnages: 4/5
  • monde: 5/5
  • plaisir de lire: 4.5/5

Citation:

« La Terre était à la fois la plus noble et le plus vil des mondes. On y trouvait les émotions les plus belles, les plus délicates et en même temps les pulsions les plus noires, les plus sinistres. Peut-être était-ce inévitable ? Peut-être sans le Très-Bas ne pouvait-on toucher au Très-Haut ? »

Publicités

9 réflexions sur “Les Âmes Vagabondes de Stephenie Meyer

  1. J’ai également adoré ce livre. Suivre le point de vue de la vagabonde, ces discussions avec Mélanie. J’ai par contre trouver que le livre avait du mal à commencer, mais après la lecture est fluide et très intéressante. J’ai attendus la suite avec impatience mais elle n’ai jamais sortie…
    Je te déconseille le film où la romance est beaucoup plus marqué que dans le film x).

    Aimé par 1 personne

    • Je pense qu’il n’y aura pas de suite (je suis même pas sûre que l’auteur en ai prévu une), ce qui rend le prologue encore plus méchant.
      Merci du conseil pour le film, je vais donc m’abstenir de le regarder.

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: Tag : Quels personnages de roman choisiriez-vous ? | Lestrange in wonderland

    • Tente, à mon avis tu ne le regretteras pas ^^
      Surtout ne te laisse pas impressionner par la taille de cette brique, il se lit assez vite (surtout parce qu’on en devient vite accro). Si tu le lis n’hésite pas à revenir me dire ce que tu en a pensé ^^

      Aimé par 2 people

  3. Pingback: Tag P.O.C.K.E.T J.E.U.N.E.S.S.E | Lestrange in wonderland

  4. Pingback: Tag : 13 livres à conseiller | Lestrange in wonderland

  5. Pingback: The End of the year book tag | Lestrange in wonderland

  6. Pingback: Je suis une fangirl (tag) | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s