Bilan du mois de décembre 2015 – Maïssa

hunger-games-3-la-revolte9782265069480episode-iv---la-guerre-des-etoiles-19819782265074101tumblr_inline_ng85opWKYN1so9ou0517NmSle2lL._SX359_BO1,204,203,200_

Le mois de décembre est déjà fini. Noël est maintenant derrière nous (malheureusement) et nous attaquons une nouvelle année. Précédemment je vous ai fait le bilan de mes lectures de l’année mais pas celle du mois de décembre. Malgré les fêtes et un emploi du temps surchargé j’ai réussi à caser 8 lectures. La plupart sont liés à Star Wars car je suis une grande fan de la saga et que j’attendais avec impatience la sortie du nouvel opus donc pour patienter je me suis plongée dans la lecture de romans dérivés de la saga.

Mais avant de nous plonger dans les romans Star Wars, commençons par une autre saga que j’ai finie au mois de décembre : Hunger Game : La Révolte de Suzanne Collins. Il s’agit ici du troisième tome des aventures de Katniss Everden. Je ne ferais pas de résumé pour éviter de spoiler ce qui n’ont pas lu les tomes précédents mais si vous en voulez un (ou un avis sur la saga au complet) je vous laisse le lien vers l’article sur la saga. Alors que j’avais adoré les deux premiers tomes j’ai été un peu déçue par le troisième. Même si l’intrigue est pas mal er qu’un troisième tome était nécessaire pour boucler l’histoire, il souffre de gros temps morts qui ralentissent l’action, et ça donne l’impression qui ne se passe pas grand-chose. Certes les points forts de la série sont encore présent : une intrigue passionnante, des personnages forts, une écriture fluide, mais le problème de rythme renforcent aussi les aspects négatifs plus léger dans les tomes précédents : tel que certains réflexions de Katniss parfois énervantes et surtout la romance (pleine de mièvrerie). J’ai été carrément déçue par la fin trop lente et plate. Mais dans l’ensemble ça reste un bon tome (on découvre d’autres aspects de Panem et de nouveaux personnages hyper intéressants comme Polux ou le capitaine Jackson, et même on découvre de nouveaux aspects de personnages qu’on croyait connaitre. L’intrigue est franchement bonne mais ce tome n’est juste pas au même niveau que les deux autres et je trouve dommage qu’on termine ainsi la série.

Après avoir fini Hunger Game je me suis lancé dans les Star Wars. Commençons donc par L’Episode III : La Revanche des Siths de Matthew Stover, d’après le scénario de Georges Lucas. On m’avait offert ce livre au moment de la sortie du film au cinéma (donc ça remonte à quelques années quand même) et je n’avais pas du tout accroché. J’ai cependant décidé de lui redonner une chance et je me suis rendue qu’à l’époque j’étais peut-être trop jeune ou pas assez bonne lectrice pour apprécier ce livre. Cette fois-ci j’ai adoré. On suit l’histoire du film au dialogue près la plupart du temps, mais l’intérêt de ce livre est ailleurs. Il n’est pas une simple répétition du film, il ajoute certaines scènes particulièrement intéressante (surtout que le livre a été validé par Georges Lucas) mais surtout on a l’envers du décor, c’est-à-dire ce qui se passe dans la tête des personnages. En effet dans cet épisode plus que dans tous les autres, la psychologie est importante, puisque le passage du côté obscur est avant tout psychologique. Mais ce qui est intéressant c’est qu’on ne suit pas seulement les réflexions d’Anakin mais aussi celle d’Obi-Wan, Mace Windu, Palpatine, Dooku, Padmé et Bail Organa. C’est donc un récit qui adopte différents points de vue (comme le film) mais qui donne tout son intérêt au roman. J’ai adoré ma lecture. Seul petit bémol qu’il faut bien reconnaitre c’est que les scènes de combats que ce soit à bord d’un vaisseau ou au sabre sont parfois confuse (c’est ce qui m’avait rebuté plus jeune) et les nombreux détails dans les descriptions de ces combats les rends parfois un peu lents (un comble pour un combat).

J’ai enchaîné avec L’Épisode IV : Un nouvel espoir de Georges Lucas. Cette fois le livre reprend très exactement le scénario tel que Georges Lucas l’avait écrit donc avec les scènes tels qu’on les a vus dans le film (ce qui diminue un peu l’intérêt du livre) et les très rares scènes coupés au montage ou qui n’ont au final pas été faites. Ça permet de voir cette histoire que je connais par cœur sous un nouvel angle et c’est ce que je trouve très intéressant. Voir l’histoire tel quel a été écrite permet de voir le chemin parcouru pour en arriver au film. Ainsi on découvre un personnage quasi oublié dans le film mais très important dans le livre : Bing le meilleur ami de Luke. J’ai aimé ce livre qui a réussi à me faire redécouvrir ce film et parce que le temps de lecture est souvent plus long que celui de visionnage d’un film et j’ai pu ainsi m’immerger plus intensément dans cet univers que j’adore. Bémol : les noms des personnages sont ceux d’origines ont a donc le droit à Z6PO au lieu de C3PO et D2-R2 au lieu de R2-D2, ce qui choque dans un premier temps.

Star Wars Episode VI : Le retour du Jedi de James Kahn. Il s’agit du dernier épisode de la série original. Tout comme pour les deux livres précédents, on découvre l’histoire sous un nouvel angle, et cela attire notre attention sur des détails qu’on n’avait pas forcément repérés dans les films, surtout dans les scènes où il y a beaucoup de personnages. Encore une fois on rentre dans la tête des personnages (surtout Luke) et cela est particulièrement intéressant au moment où Luke se retrouve face à l’empereur. Mais on suit aussi les pensées de C3PO dans le palais de Jaba, ce qui est assez dôle. Encore une fois l’histoire est taillée pour être mis en image et cela se traduit par une certaines confusion lors des combats surtout lors de l’attaque de l’Etoile Noire. Par contre j’ai adoré les scènes avec les ewooks parce que l’auteur rajoutent pleins de petit détails sur leur façons de vivre et sur leur relation avec Chewbacca qui est juste génial et ce livre mérite d’être lu au moins pour ça.

J’ai ensuite quitté la sphère des romans tiré des films pour entre dans celle plus nébuleuse des romans qui s’inscrivent dans ce qu’on appelle l’univers étendue de Star Wars : c’est-à-dire les romans qui comblent les trous dans la saga ou ce qui se passe après l’épisode VI. J’ai lu la trilogie du Nid Obscur de Troy Denning. Cette série est composé de trois tomes : Le roi des Affilés, Le secret des Killink, et La guerre de l’essaim. L’histoire se passe 36 ans après l’épisode IV. Dans la nouvelle République, Luke a mis en place un nouvel ordre Jedi, lui et ses disciples sous en charge de maintenir la paix dans la galaxie. La disparition d’un petit groupe de Jedi, incluant les enfants de Leïa, dans les Régions Inconnus, soulèvent la controverse. Le peuple Chriss accuse les Jedi de soutenir les Killik dans une dispute de frontière. Luke, Leïa et Han font donc devoir se rendre dans cette partie de la galaxie inexplorée afin d’apaiser les esprits et de retrouver les Jedi disparus. Mais ils font s’apercevoir que le côté obscur est impliqué dans cette affaire. J’ai été très surprise de la cohérence de l’univers étendue de Star Wars. Je m’explique : plus jeune j’ai lu ce qui était considérer comme les épisodes VII, VIII et IX de la saga. J’ai été très étonnée en lissant le Nid Obscur de découvrir que les personnages, et les faits racontés dans les épisodes VII et autres sont respecté dans Le Nid Obscur (contrairement à Star Wars VII le film). Il y a donc une vraie cohérence dans cet univers et ça c’est très bien fait. Mais revenons-en au Nid Obscur. J’ai adoré cette saga car c’est à la fois totalement du Star Wars et totalement nouveau. Je dois avouer que je ne connais pas la moitié des personnages et parfois ils font références à des épisodes qui ce sont passé avant mais que je n’ai pas lu ce qui est très un peu frustrant mais n’empêche pas de comprendre l’histoire et de la suivre. Il y a beaucoup de personnages et pas mal de scènes qui se déroulent en même temps, mais la saga est vraiment bien écrite et passionnante. On se retrouve au prises avec des machinations à la fois politiques et d’autres du côté obscur tout en en apprenant beaucoup sur ce qui est arrivés à nos héros après l’épisode IV. Point fort : pour une fois les scènes d’actions sont clairs et agréable à lire. J’ai adoré ces livres et je pense que je vais aller jeter un coup d’œil sur les autres romans qui composent l’univers étendus de Star Wars.

Pour finir le mois j’ai misée sur une petite lecture sympathique : le Manuel du Jedi publié chez Larousse. Il s’agit dans livre dans le même esprit que les Créatures Fantastiques ou Le Quidittich à travers les âges de J.K Rolling mais cette fois dans l’univers de Star Wars. Il en existe toute une série : Le manuel du Siths (que vous avez pu voir dans le book haul de Fanny), celui du Chasseur de Prime et plus récemment celui de l’empire Galactique. Je les ai à peu près tous (sauf le dernier mais ça ne serait tarder). J’ai décidé de lire celui du Jedi pour cette fin d‘année afin de devenir le Jedi accompli qui sommeille en moi. Le principe du livre est simple c’est le manuel qu’on donne au jeunes Jedi afin de les former. Il prend la forme de leçons à la fois sur la Force mais aussi sur le monde de Star Wars. Selon la préface, ce livre aurait été retrouvé par Luke dans un vaisseau et il le met à note disposition pour qu’on devient de vrai Jedi. C’est vraiment très intéressant. On y apprend par exemple à manier un sabre laser, et on découvre plus profondément la philosophie de la Force et l’histoire des Jedi et des Siths. Comme dans les dérivés d’Harry Potter, le petit plus de ce livre, qui y apporte une touche d’humour, ce sont les commentaires des différents propriétaires : Yoda, Thame, Dooku, Qui-Gon Jinn, Obi-Wan, Anankin, Ashoka, l’Empreur (qui fait beaucoup de commentaires acerbes) et Luke. C’est un vrai plaisir de lire ce livre. Il n’est pas prise de tête, on découvre l’univers Star Wars sous un autre angle, on se prend pour un apprenti Jedi, on rit des commentaires. Bref un vrai bon moment de détente. C’est je pense mon plus grand coup de cœur de ce mois-ci, et je pense qu’il peut plaire à tout le monde, petit comme grand (il est très facile à lire). Un point négatif ? Il se lit trop vite !!

Voilà c’est tout pour le mois de décembre. En ce moment je les Âmes Vagabondes de Stéphanie Meyer. La plupart de mes lectures du mois de décembre n’ont pas fait l’objet de review, donc si vous voulez un avis plus détaillé sur l’un des livres que je vous ai présenté, n’hésitez pas à le demander en commentaires.

Et vous qu’avez-vous lu ce mois-ci ? Un des livres que je vous ai présenté vous intéresse-t-il ? Les avez-vous lus ? N’hésiter pas à me dire tout ça en commentaire.

Publicités

Une réflexion sur “Bilan du mois de décembre 2015 – Maïssa

  1. Pingback: TAG : Big Book Phobia | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s