Southpaw (La Rage au Ventre) – Antoine Fuqua

southpawPrésentation:

Réalisateur: Antoine Fuqua

Acteurs: Jake Gyllenhaal, Forest Withtaker, Oona Laurence, Rachel McAdams

Genre: Drame

Date: juillet 2015

Résumé:

Billy Hope est un boxer renommé qui fait la fierté de sa femme Maureen et sa fille Leila. Après avoir brillamment défendu son titre, Billy décide de suivre les conseilles de Maureen et de se retirer alors qu’il est encore au sommet et avant que son corps ne puissent plus supporter la violence des combats. Alors que lui et sa femme participe à un événement caritatif, cette dernière se fait tirer dessus et perd la vie. Dévasté par ce drame, Billy se laisse entraîné dans une tourmente d’alcool et de drogues qui lui vaudront de perdre la garde de sa fille. La seule façon de la récupérer est de prouver au juge qu’il peut reprendre sa vie en main. Et c’est exactement ce qu’il va tenter de faire.

Mon Avis:

 Le rôle de Billy Hope était en premier lieu destiné à Eminem (le film étant grandemant inspiré de son histoire) et c’est de cette façon que j’ai entendu parler du projet. Etant fan du rappeur, j’avais hâte de voir comment ils allaient adapter son histoire à celle d’un boxer. Si le film a un petit côté déjà vu, il ne m’a pas déçu. La transformation de Jake Gyllenhaal en boxer professionnel est impressionnante et le résultat est surprenant, surtout lorsqu’on se rappelle du physique qu’il avait à ses débuts. J’ai beaucoup aimé Rachel McAdams dans le rôle de Maureen, mère aimante qui craint pour le futur incertain de son mari. La jeune Oona Laurence m’a égalment beaucoup surprise. En effet, il est difficile pour une si jeune actrice de jouer un rôle aussi empli d’émotions. Pour ce qui est de Forest Withtaker, il joue très bien son rôle, comme à son habitude. J’ai d’ailleurs énormément apprécier la relation qui s’est formée entre lui et Billy, élément central de la rédemption du boxer.

Si la fin du film est plus ou moins prévisible, j’ai néanmoins beaucoup aimé la façon dont elle a été amenée. L’émotion forte et magnifiquement jouée après la mort de la femme de Billy, la force avec laquelle il se bat pour récupérer sa fille, et la persistance dans ses efforts pour redevenir le boxer (et l’homme) qu’il était sont tout bonnement prenants. La scène de fin (que je ne décrirais pas bien entendu) m’a surprise dans sa beauté et sa simplicité et je vous conseille à tous d’aller voir ce film.

Le film a deux bandes son. La première composée par le célèbre, et malheureusement récemment décédé, James Horner. La seconde est un album produit par Shady Records, le label d’Eminem. On peut ainsi y entendre Eminem, The Weekend, Mr Porter, Slaughterhouse, Phryme, ou encore 50 Cent, qui joue également dans le film. Toutes ces chansons encadrent parfaitement le film, respectant les différentes atmosphères des scènes.

Je vous mets en lien la band d’annonce du film si certains sont intéressés. http://www.youtube.com/watch?v=Mh2ebPxhoLs pour la version original et https://www.youtube.com/watch?v=JxmMu784inI pour la version française.

Publicités

3 réflexions sur “Southpaw (La Rage au Ventre) – Antoine Fuqua

    • Les combats sont surtout présents au début et à la fin du film. Le reste est plus basé sur la rédemption du boxer et sa relation avec sa fille. Si vraiment tu n’aimes pas la violence, ou le langage qui va avec, je ne te conseille pas ce film, bien qu’il représente bien plus qu’une suite de combats.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s