Nuits d’Enfer au Paradis – recueil collectif

untitledPrésentation:

Auteurs: Stephenie Meyer, Meg Cabot, Lauren Myracle, Kim Harrison, Michele Jaffe

Genre: nouvelles, fantastique, jeunesse

Date: 16/04/2008

Édition: Black Moon

Résumé:

Cinq nouvelles de cinq auteurs américains sur le thème du bal de promo. Mais un bal auquel s’invite des créatures fantastiques, ce qui souvent empêchent les héroïnes de vivre le bal de leur rêve. Au menu : démons, anges, vampires, super-héros, sibylles et zombis. Si vous ne voulez pas savoir quel créature intervient dans quel histoire, et si vous voulez garder le suspense sur chacune des histoires ne lisez pas les lignes qui suivent et passez directement à l’avis.

L’Enfer sur Terre de Stephenie Meyer où une démone vient mettre le bazar dans un bal de promo.

Dans La Fille de l’Exterminateur de Mec Cabot, Marie est une chasseuse de vampire, fille de chasseuse. Quand le fils de Dracula jette son dévolu sur sa meilleure-amie, la jeune fille est bien décidée à ne pas le laisser faire.

Le Bouquet de Lauren Myracle où un bouquet ensorcelé trouvé chez une voyante peut changer son destin.

Dans la nouvelle de Kim Harrison, Madison Avery et l’Ange des Ténèbres : Madison se retrouve dans un bal de promo nul dans un bled paumé au États-Unis car sa mère l’a forcé a déménagé chez son père. Quand son cavalier, qui l’a invité sur la demande de son père, la plante, elle décide de quitter la soirée mais c’est là qu’elle rencontre Seth, un garçon bien supérieur aux autres. Mais quel est le secret de ce garçon ?

Baisers Divin de Michele Jaffe, Miranda,une jeune fille qui a des super-pouvoirs mais qui n’est pas douée avec les garçons et travaille comme chauffeur de limousines, récupère une ado qui n’a pas la langue dans sa poche. Mais quand elle dépose la fillette dans une maison qui lui paraît louche, commence une course-poursuite pour sauver l’ado.

Avis :

J’ai adoré le concept de réunir des auteurs et de leur donner un même thème, par contre j’ai moins aimé celui-ci: le bal de promo, heureusement l’ajout des créatures fantastiques à pimenter l’histoire. Je dois avouer que quand j’ai vu la couverture et le nom de Meg Cabot, ainsi que le résumé, je n’ai pas hésité à acheter le livre. Et je n’ai pas été déçue quand j’ai lu les nouvelles. Je les ai toutes aimé bien que j’en ai apprécié certaines plus que d’autres. Toutes les nouvelles sont très originales, parfois drôles, parfois inquiétantes mais toujours surprenantes.

Celle de Stephenie Meyer, que je ne m’attendais à ne pas aimer (à cause de Twillight qui m’a gavé), m’a surprise. J’ai bien aimé l’histoire et le retournement final. Le fait qu’on est deux points de vue maintient totalement le suspense et fait évoluer rapidement l’histoire. Par contre je trouve le personnage de la démone trop gentil. Même si ce n’est pas ma préféré du recueil (à cause du romantisme trop présent et cliché à certains moments) le concept reste intéressant.

Alors que d’habitude j’aime bien l’écriture de Meg Cabot, là, je l’ai trouvé un peu trop enfantine dans sa façon de raconter la romance. Par contre j’ai encore une fois aimé l’histoire et le concept : le fils de Dracula ! Le double point de vue est pas mal. J’ai adoré le personnage de Marie et son histoire que j’aurais aimé un peu plus développée, mais je sais bien que le format de la nouvelle ne le permet pas vraiment. Au contraire j’ai trouvé que Drake était le cliché vampire séducteur mais pas méchant en tant que tel.

Pour ce qui est du Bouquet de Lauren Myracle, il s’agit d’une réécriture réussi de la nouvelle La Patte de singe de W. W. Jacobs. J’ai eu du mal avec le personnage de Frankie qui est un peu trop grande gueule et impoli à mon goût et dont les répliques, selon moi, sonnent faux. Les autres personnages sont un peu clichés mais la nouvelle est très bien menée. Je déconseille de la lire dans une maison vide, un soir d’orage dans une pièce mal éclairée …. Ou au contraire de le faire si vous aimez avoir peur.

J’ai vraiment aimé la nouvelle de Kim Harrison, Madison Avery et l’Ange des Ténèbres. J’ai apprécié l’histoire qu’elle raconte, bien que le personnage de Madison me tape un peu sur les nerfs. Elle est enfant gâté et prend un peu trop facilement les choses. J’ai adoré le personnage de Seth et la dynamique du personnage. Je suis par contre restée sur ma faim à la fin de la nouvelle car on n’avait pas toutes les réponses et que tout restait à faire. Je viens de découvrir qu’une trilogie roman était sortie pour prolonger (ou reprendre cette histoire): Madison Avery dont le premier tome est Ange gardien. Étant une lectrice qui veut toujours connaître ce qui arrive aux personnages (quitte à ce que la qualité ne soit pas au rendez-vous) il y a de très fortes chances que je les lise juste parce que l’univers m’a attiré, quitte a regretté ma lecture et à vouloir baffé l’héroïne. Mais je trouve dommage d’avoir fait de la nouvelle qu’une excuse pour qu’on découvre le roman, car du coup le récit ne convient pas au format de la nouvelle et gâche un peu le plaisir. Pour conclure, j’ai aimé le monde mais pas le personnage principal.

Malgré le titre totalement tarte de la nouvelle : Baisers Divins (Sérieux ? On dirait en harlequin), la nouvelle est géniale. J’ai adoré la relation entre Miranda (le personnage principal) et tous les autres !! Mais surtout sa relation chien et chat avec Sibby, même si je n’ai pas compris la passivité de ce personnage. Les personnages ont une vraie personnalité, que ce soit Miranda, l’excentrique Sibby et la fantasque Kenzi. Encore une fois le format de la nouvelle m’a un peu frustré car on découvre un vrai mystère sur les origines de Miranda et son histoire familiale mais rien n’est résolu. J’ai adoré l’humour qui ressort de la nouvelle c’est la plus drôle du recueil et les surprises s’enchainent à un rythme rapide.

Bref j’ai aimé le concept de chacune de ces histoires, malgré parfois un style qui s’adresse à des enfants et des faiblesses dans les histoires, mais je me suis prise dans les narrations au point d’en vouloir plus. Les personnages sont parfois mal définis, surtout les méchants. Seules deux nouvelles ont des fins « définitives », ce qui est un peu dommage. J’ai découvert qu’un autre recueil de nouvelles avait été publié mais sur un autre thème: Liaisons d’Enfer au Paradis sur le thème des croisières. Pour conclure, ce recueil est pas mal mais je le conseille vraiment aux plus jeunes.

Note: 4/5

  • qualité d’écriture: 4/5
  • personnages: 3/5
  • monde: 5/5
  • plaisir de lire: 4/5

Citation:

L’Enfer sur Terre de Stephenie Meyer : « Exhibant un sourire aussi tranchant qu’une lame de rasoir Céleste parada en direction de Matt Franklin et de sa pauvre cavalière – Machine quelque chose. L’espace d’une seconde Céleste se rappela le nom de son propre cavalier (l’irréprochable Gabi Christensen!)

La Fille de l’Exterminateur de Mec Cabot : « – Comment es-tu rentrée dans la boite ? Me demande-t-il encore. Et inutile de me faire croire que t’as réussi à passer les détecteurs de métaux avec cet engin !

– Bien sûr que non !

Franchement ce que les garçons peuvent être bêtes parfois !

-Je suis passée par la lucarne

-Sur le toit ?!

-En général, c’est là que se trouvent les lucarnes … »

Le Bouquet de Lauren Myracle: « – Il n’est pas trop tard pour modifier ta destinée, essaya-t-elle de m’amadouer en se raidissant dans son fauteuil.

– De quelle destinait parler vous ? La raillai-je d’une voix saccadée. Celle où un arbre s’abat dans une forêt mais où, pauvre de moi j’ai des boules Quies dans les oreilles ? »

Madison Avery et l’Ange des Ténèbres de Kim Harrison: « Je n’avais vraiment rien à faire ici. Qu’ils jasent, peu importe ! Je n’avais pas besoin d’amis. L’amitié s’est très surfait »

Baisers Divin de Michele Jaffe : « Miranda se dit que l’existence devrait être fournie avec une issue de secours. Une petite trappe par laquelle on pourrait s’éclipser chaque fois qu’on se ridiculise lamentablement ou qu’on a une subite poussée d’acné.

 

Publicités

Une réflexion sur “Nuits d’Enfer au Paradis – recueil collectif

  1. Pingback: Bilan de lecture du mois de septembre 2015 – Maïssa | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s