Jimi Hendrix par Franck Médioni

jimiPrésentation:

Auteur: Frank Médioni

Genre: biographie

Date: 09/02/2012

Édition: Folio

Résumé:

Il s’agit de l’histoire de Jimi Hendrix de sa naissance dans une famille compliquée à Seattle jusqu’à sa mort à Londres. On connait tous Jimi Hendrix dont le jeu de guitare est devenu mythique. Le « génial gaucher », comme on le surnomme, est entré dans la légende après le concert de Woodstock, et est devenu un mythe après sa mort prématurée à l’âge de vingt-sept ans. Mais connait-on vraiment Johnny Allen Hendrix (nom de naissance de Jimi, ensuite renommé James Marshall Hendrix par son père) ? Ce livre retrace son parcours, celui d’icône de la génération hippie, celui d’un musicien de génie qui révolutionna la manière de jouer de la guitare mais aussi celui d’un enfant ballotté d’un foyer à l’autre devenu un jeune homme timide et libre qui a rejoint le club des 27 en mourant trop tôt.

Avis:

Avec ce livre je termine ma série de lecture des biographies de musiciens rock célèbres. Et comment mieux la terminer qu’avec le maitre incontesté de la guitare qu’est Jimi Hendrix ?

Dans cette biographie, Franck Médioni se demande ce qui fait ainsi courir Jimi Hendrix. En effet Hendrix est toujours sur la route. Loin de réduire la vie de Jimi Hendrix à la fameuse devise « sexe, drogue et rock’n roll », Fanck Médioni s’intéresse plus à ce qu’Hendrix a apporté à la musique. Il se concentre vraiment sur la carrière musicale du guitariste, retraçant les nombreuses tournées et les heures d’enregistrement, décrivant au passage la présence scénique si particulière d’Hendrix. Médioni explique de façon très claire (de façon à ce que même ceux qui n’y connaissent rien -comme moi- puissent comprendre) les aspects techniques mis en place par Hendrix, pour révolutionner la musique. Le livre est rempli de citations de biographies de proches de Hendrix et d’interviews, pour faire revivre le mythe mais aussi l’analyser. J’ai aimé les digressions sur l’époque, que ce soit le contexte politique, social ou musical, qui permettent de replacer l’œuvre de Jimi Hendrix dans sa période et de mieux la comprendre. Ce livre fait vraiment revivre les années 60. J’ai aussi beaucoup apprécié les nombreuses anecdotes qui parsèment le livre, et qui donnent à voir un Jimi Hendrix qu’on ne connaissait pas forcement. J’ai ainsi appris que le « génial gaucher » était ambidextre et avait appris à jouer avec la main droite. Bref ce livre est une vraie mine d’information.

J’ai par contre moins aimé la plume de l’auteur qui reste très journalistique, centré sur les faits et analyse la musique d’un point de vue technique. L’ouvrage est peut-être trop documenté, ce qui donne un peu trop de rigueur à la plume de Franck Médioni. Bien qu’il raconte bien la vie du guitariste, certains mots trop recherchés ont gêné ma lecture (qualifié Hendrix de « coruscant » et « immarcescible » par exemple), tout comme le ton trop académique (un comble pour un Hendrix éprit de liberté). J’aurais aimé un ouvrage moins théorique, un récit un peu plus vivant qui nous emporte vraiment à Woodstock auprès de Hendrix. Peut-être que cela aurait été possible en racontant un peu plus sa vie, ses états d’âme, qui passe au second plan, et moins l’analyse technique de sa musique. J’aurais apprécié une biographie un peu plus complète (il ne raconta pas la mort de la mère d’Hendrix) et un ouvrage moins cérébral et plus dans le ressenti.

C’est un bon ouvrage sur Hendrix qui analyse sérieusement sa contribution à la musique, mais le ton un peu trop académique à mon goût et les trop nombreuses références bibliographiques m’ont un peu gâchés la lecture. Ça n’en reste pas moins un ouvrage de qualité et trop très documenté.

Note: 3/5

  • qualité d’écriture: 2/5
  • personnages: 3/5
  • monde: 5/5
  • plaisir de lire: 2/5

Citation:

« Un musicien, s’il est messager, est comme un enfant qui n’aurait pas été trop abîmé par les mains de l’homme. C’est pour cela que la musique a bien plus de poids pour moi que toute autre chose ». (Jimi Hendrix)

Publicités

Une réflexion sur “Jimi Hendrix par Franck Médioni

  1. Pingback: Bilan de lecture du mois de septembre 2015 – Maïssa | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s