Life de Keith Richards

life keith richardsPrésentation:

Auteur: Keith Richards (avec la collaboration de James Fox)

Genre: autobiographie

Date: 06/10/2011

Édition: Points

Résumé:

Il s’agit d’une autobiographie de Keith Richards, le guitariste des Rolling Stones. On part de son enfance à Dartford pour arriver à la mort de sa mère en 2007, en passant par les débuts des Stones à Londres sans un penny en poche, les premières tournées, les relations parfois tendues avec Mick Jagger etc. Au fil des pages on voit le groupe se construire, se développer mais aussi se disputer. On suit Keith dans les coulisses de ce groupe mythique comme dans sa vie privé. On le voit, ancien enfant des quartiers populaires, devenir artiste traqué par la presse et la justice, un révolté face à « l’autorité », un survivant de l’enfer de la drogue, un chef de famille, mais surtout un homme pleinement dévoué à la musique. Ce livre nous fait vivre 50 ans auprès des Rolling Stones, avec tout ce que ça comporte de concerts, de groupies hystériques, de dopes, d’overdoses, d’excès en tout genre, de fuites, d’arrestations, d’embrouilles mais aussi d’amitiés indéfectibles, d’amour et surtout de rock’n roll. L’histoire d’un homme, d’un groupe et d’une époque.

Mon Avis :

On m’a offert ce livre parce que je suis une grande fan des Rolling Stones. J’étais totalement impatiente de le lire, afin de pouvoir voir l’envers du décor. Et je n’ai pas été déçue. On se retrouve embarqué dans cette vie incroyable. On pénètre vraiment l’atmosphère des années 60-70, de l’éclosion du rock’n roll et du monde particulier qu’est la vie de rock-star. Cet immersion totale est due au style très oral qu’utilise Keith Richards, ainsi qu’à l’humour et l’auto-dérision dont il fait preuve. On a l’impression qu’il nous parle, ce qui crée immédiatement une connexion. Même si le récit n’est pas exhaustif, qu’il se fait par petits bouts, par scènes, cela suffit amplement. J’ai aimé qu’il fasse intervenir d’autres personnes dans son récit, ses proches, afin d’avoir un témoignage plus complet et peut-être moins partial, bien que ce soit lui qui est choisi les témoignages et donc forcément ils prennent parti en sa faveur. C’est donc plus l’histoire des Stones vu par Keith Richards qu’autre chose, il faut avoir cela à l’esprit pendant sa lecture.

Ce qui est génial dans ce livre c’est qu’on ne reste pas à la surface des choses, à l’image public du groupe, mais on entre vraiment dans l’intimité du groupe et plus particulièrement de Keith Richards. Il nous donne même sa recette de saucisse-purée. On découvre ce qui s’est vraiment passé, loin de ce que les médias ont raconté. Par exemple on découvre la vérité sur la « guerre » entre les Beatles et Stones et le vrai sens des chansons. Bref on apprend pleins de choses sur ce groupe mythique que tous le monde pense connaître, alors qu’en fait on n’en connait que la face public et ce que les médias ont fait d’eux. Keith Richards déconstruit ici le mythe des Rolling Stones afin de crée la vrai légende.

Ce qui manque à ce livre : une bande son ! Il devrait être vendu avec un intégral des Stones ! Je n’arrive pas à lire avec de la musique en temps normal, mais là c’était l’inverse, j’avais besoin des Stones en fond sonore. Parce que la façon dont Keith Richards parle de la musique est tellement passionné (et passionnante) qu’on a envie (besoin) de (ré)écouter tous les albums. Autre petit bémol: les moments où il parle de la musique en terme technique. Je ne connais absolument rien à la manière d’accorder une guitare, d’en jouer et même de lire une partition, donc j’ai été totalement larguée quand il explique sa façon d’accorder sa guitare, afin d’obtenir le son si particulier des Stones, ou quand il décortique une chanson. Peut-être qu’avec ces quelques connaissances en plus j’aurais encore plus apprécié ma lecture, car du coup ces passages relevaient du chinois pour moi. Tout comme la quantité incroyable de noms propres, qui étaient pour moi de parfaits inconnus, et de références culturelles que je ne comprenais pas (dieu merci il y avait un index et des notes du traducteur). Mais tout cela, loin de gâcher ma lecture, m’a certes montré l’étendu de mon ignorance, mais m’a surtout donné envie d’approfondir mes connaissances sur la musique qui a pu influencer les Stones.

Bref c’est un livre absolument génial, très agréable à lire, qui nous plonge dans l’univers des Rolling Stones. J’en ai profiter pour réécouter leurs albums. Je le conseil à tous les fans (même aussi à ceux qui ne sont pas fans, d’ailleurs). Une nuance toute fois pour les fans de Mick Jagger, car il a des commentaires que vous risquez de ne pas trop apprécier.

Note: 4,5/5

  • qualité d’écriture: 4/5

  • personnages: 3,5/5 (il y en beaucoup trop mais c’est normal)

  • monde: 5/5

  • plaisir de lire: 4/5

Citation:

« J’ai jamais eu de problèmes avec les drogues, seulement avec les flics »

« Depuis notre tournée STP (pour « Stones Touring Party ») en 1972, la chasse aux Stones était ouverte. Dans notre sillage, le Département d’État avait signalé une flambée d’émeutes (vrai), de désobéissances civiles (vrai) et d’actes sexuels illicites (ne me demandez pas ce que ça veut dire). Et nous pauvres baladins, étions censés en être responsables. »

« C’était une drogue. Une came beaucoup plus forte que l’héro – la preuve, c’est que je suis arrivé à lâcher l’héroïne mais jamais la musique »

Chanson que m’inspire le livre (une fois n’est pas coutume):

Tous les albums des Stones !! Mais je dois avouer que « Angie » m’est restée dans la tête bien après la fin de ma lecture.

Publicités

Une réflexion sur “Life de Keith Richards

  1. Pingback: Bilan de lecture du mois de septembre 2015 – Maïssa | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s