The Maze runner / Le Labyrinthe

A l’occasion de la sortie prochaine (le 7 octobre) de Labyrinthe: La Terre Brulée, un rappel sur le premier film peut être intéressant. Que vous ayez raté ce film ou que vous ne vous souveniez plus de ce qui s’y passe, voici une petite séance de rattrapage qui je l’espère vous donnera envie de voir (ou revoir) le film, pour être prêt au moment de la sortie de la suite.

maze runnerTitre: The Maze Runner / Le Labyrinthe

Réalisateur: Wes Ball

Acteurs: Dylan O’Brien, Ki Hong Lee, Kaya Scodelario, Will Poulter

Genre: Distopie, Science-fiction

Date: 15 octobre 2014

Tiré de: The Maze Runner de James Dasher

Tout d’abord il faut se voir que ce film est basé sur le premier tome de la trilogie Labyrinthe écrit par James Dasher, auquel s’est récemment rajouté une préquelle. Ces livres, au même titre que les autres distopies, a rencontrés un véritable succès d’abord littéraire et a ensuite était très vite adaptés au cinéma.

Résumé :

Thomas se réveille dans un monte charge. Quand celui s’arrête enfin, l’adolescent se retrouve dans un grand espace appelé le Bloc et dont les habitants, tous des garçons, se nomment eux-même les blocards. Tout comme lui, ils sont amnésiques et ne se souviennent que de leur nom. Ils ne savent rien de leur vie d’avant mais sont arrivés dans le Bloc de la même manière que lui et ne savent pas qui les as envoyés. Très vite le jeune garçon se souviens de son nom : Thomas et il découvre le monde auquel il va devoir s’adapter. Le bloc est composé de quatre murs et d’une porte qui se ferment à la nuit tombé. Dans cette espace, une vie en communautés s’est organisée autour de trois règles : tout le monde travail, on ne se combat pas les uns les autres, et on n’entre pas dans le labyrinthe. En effet, ce dernier est un endroit dangereux : toutes les nuits il se transforme et de dangereuses créatures nommées les Griffeurs y rodent. Dans ce monde hostile Thomas et les autres cherchent désespérément des indices qui pourront les mener vers la sortie.

Mon avis :

Ce film classé comme science fiction, est à la limite du distopique, car, bien que cet aspect n’est pas très développé dans le premier film il le sera plus dans le prochain. Ce qui est bien avec ce film c’est qu’on ne tombe pas dans la facilité des film pour « ados » avec une romance trop soutenue, ou alors avec un film qui n’est qu’un tesaer pour la suite, comme cela arrive trop souvent. Le film vaut le coût d’être vu pour lui-même.

Dès les premières minutes on est pris dans l’intrigue de ce film, découvrant en même temps que Thomas cet univers. Comme le personnage est amnésique, le spectateur découvre en même temps que Thomas ce nouveau monde ce qui permet de plus  facilement s’identifier à lui. Nous sommes vite happé par les mystères qui s’y déroule et nous demandons qui les a envoyés ici ? Et surtout pourquoi ?

Le gros point fort de ce film sont ses décors très impressionnants qui nous plonge littéralement dans l’ambiance du Labyrinthe, avec ce côté oppressant qui est très bien rendu. On est immergé dans le film comme si on était un de ses blocards, ce qui rend l’exploration vivante, et surprenante. Le labyrinthe ainsi que tous les pièges qu’il recèle nous tiennent en haleine, ne laissant pas notre attentions faiblirent. Pas un seul moment je n’ai vu le temps passer au point que j’ai été surprise en voyant apparaître le générique de fin et en relisant que ça fessait deux heures que je regardais ce film. En effet, même les moments plus « calmes » où on voit la vie dans le bloc ne casse pas le rythme du film car à chaque fois ils nous apprennent des informations importantes.

Cependant je trouve la fin un peu faible. Ne vous inquiétez pas je ne vous spolierez pas. De plus, je trouve qu’on s’y attend un peu. Mais le retournement final de situation rattrape bien les choses, nous laissant sur de nombreuses hypothèses et nous faisant atteindre avec impatience la suite. Heureusement l’attente est bientôt finie car la suite sort prochainement. Espérons juste qu’elle sera à la hauteur du premier.

Publicités

7 réflexions sur “The Maze runner / Le Labyrinthe

  1. Je suis bien d’accord sur le fait que ça fait pas trop « ado » et surtout que l’on a pas l’impression que c’est un teaser pour la suite. Le film se suffit vraiment à lui-même pas comme Divergente qui m’a paru être un très long teaser de 2h et quelques…

    J'aime

    • C’est vrai que puisque Divergente sert à mettre en place le monde de la trilogie, le film est un peu moins « complet » que d’autres. Personnellement cela ne m’a pas dérangé le moins du monde. J’ai même beaucoup apprécié de voir Tris devenir une vrai Divergente. Néanmoins, il est vrai que ce film n’aurait jamais pu exister sans sa suite, contrairement au Labyrinthe.

      J'aime

  2. Le film ressemble t il au livre ? Moi qui ne suis pas du genre à lire, j’ai peur d’être déçue car avec le film j’ai maintenant les decors en place et je vais forcément juger par rapport au film …
    En tout cas j’ai beaucoup aimé la fin, ce retournement de situation’ je suis bien d’accord avec toi ! 🙂

    J'aime

    • Je n’ai malheureusement pas encore lu le livre (bien qu’il soit dans ma PAL depuis un moment maintenant) mais il est prévu très prochainement donc tu en aura bientôt des nouvelles.

      J'aime

    • J’ai pris un peu plus de temps que prévu mais la review sur Labyrinthe (le livre) est (enfin) sorti samedi. Si ça t’intéresse celle sur le deuxième livre (La Terre Brûlée) est prévu pour mercredi.

      J'aime

  3. Pingback: Le Labyrinthe de James Dashner | Lestrange in wonderland

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s